Actualisé

Ados en Espagne: l'enquête

La Ville ne contrôlait pas jusqu'ici les organismes à qui elle confiait pour de courtes périodes ses jeunes en crise.

Ainsi trois adolescents se sont retrouvés dans une ferme en Espagne, où ils auraient été maltraités. Cinq jeunes, dont trois placés par les services sociaux zurichois, avaient annoncé en avril avoir été victimes de violences et séquestrés dans des cages par les trois responsables de la ferme. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes.

Alors qu'on ne connaît pas encore les conclusions de celle en Espagne, la responsable du Département des affaires sociales de la ville de Zurich, Monika Stocker (Verts), a présenté hier les conclusions sur l'organisation de ses propres services. Il en ressort que la Ville «ne dispose d'aucune directive en ce qui concerne le placement de courte durée d'adolescents en crise», a expliqué l'auteur de l'enquête, le juriste Beat Badertscher. Certes, une liste de sociétés existe, mais elle n'est pas contraignante.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!