Actualisé 05.04.2006 à 16:24

Ados genevois armés sur leurs blogs

Dans les salles de concert, le week-end, on s'invective à coups de codes postaux. Les 1212 (Grand-Lancy) contre les 1217 (Meyrin). Sur Internet, cette animosité prend un tour inquiétant.

Dans plusieurs blogs, des adolescents se mettent en scène un pistolet à la main, voire un fusil d'assaut à l'épaule. Palettes, Meyrin, Lignon, Eaux-Vives: Genève et ses alentours sont bien représentés. Les sites ont été dénoncés au procureur général, qui a fait suivre ces références à la brigade des mineurs, laquelle est impuissante tant qu'une plainte n'a pas été déposée.

Car publier une représentation de soi armé, selon Jean-Nicolas Roten, président du Tribunal de la jeunesse, n'est pas répréhensible. «A moins que l'image soit accompagnée de textes incitant à la haine raciale ou à commettre un brigandage», précise-t-il. C'est là où les adresses dénoncées sont ambiguës. On parle de «braquages», de lynchage et de voitures flambées dans les messages qui sont couplés aux images. S'il faut faire la part entre le fantasme et la réalité, les faits sont assez graves pour inquiéter les travailleurs sociaux, qui ont déjà agi pour faire fermer certains sites.

D'autres faits sont, eux, clairement délictueux: les insultes qui accompagnent les photos de certaines jeunes filles les autoriseraient à porter plainte contre leurs auteurs pour «atteinte à l'honneur».

David Haeberli

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!