Etats-Unis: Adriana Lima dénonce sa «dure» vie de mannequin
Actualisé

Etats-UnisAdriana Lima dénonce sa «dure» vie de mannequin

La Brésilienne a publié un cliché où elle apparaît exténuée après une journée de shooting. De quoi prouver qu'elle travaille vraiment...

par
Ludovic Jaccard
1 / 16
Février 2016: Adriana Lima a posté une photo sur Instagram où elle apparaît démaquillée et fatiguée. Le top raconte sa dure journée de travail qui aura duré 10 heures...

Février 2016: Adriana Lima a posté une photo sur Instagram où elle apparaît démaquillée et fatiguée. Le top raconte sa dure journée de travail qui aura duré 10 heures...

24.08.2015 Croyant faire plaisir à un admirateur, Adriana Lima a affiché malgré elle son soutien à un groupe anti-Kurdes.

24.08.2015 Croyant faire plaisir à un admirateur, Adriana Lima a affiché malgré elle son soutien à un groupe anti-Kurdes.

Gros coup de blues et de fatigue pour Adriana Lima. Le célèbre mannequin brésilien n'en peut plus et tient à le faire savoir. Alors quoi de mieux que de se plaindre sur Instagram?

La brune de 34 ans y a posté un selfie, mercredi 3 février 2016, où elle apparaît démaquillée avec une mine fatiguée. «Aujourd'hui, j'ai eu une jour­née de travail de 10 heures, parti­ci­pant à un shoo­ting avec un très gros rhume, tous­sant non stop et avec un énorme mal de tête», a-t-elle écrit en légende de la photo. Elle en a profité pour casser les idées reçues sur son métier qui fait tant rêver. «Parfois, les gens pensent que la vie de mannequin est facile, et c'est faux. Nous travaillons aussi dur que tous les autres», a-t-elle précisé.

Se rendant peut-être compte que son salaire doit être bien plus élevé que celui de la plupart des gens, l'Ange de Victoria's Secret a tenté de relativiser son spleen: «Je ne me plains pas, je partage simple­ment un peu de ma vie, peut-on lire. J'ai voulu parta­ger le visage d'un mannequin travaillant dur et parta­ger le fait que je ne suis pas la seule à travailler si diffi­ci­le­ment. Merci. Et j'espère que mon message ne sera pas mal inter­prété.» On l'espère aussi pour elle...

Ton opinion