Motocyclisme - Aegerter insatiable en supersport
Publié

MotocyclismeAegerter insatiable en supersport

Quatrième victoire de suite pour le Bernois Dominique Aegerter, en championnat du monde supersport. Samedi à Assen (Pays-Bas), il a encore signé la course parfaite.

par
Jean-Claude Schertenleib

Pole position, victoire, meilleur tour en course – nouveau record absolu pour la catégorie –, rien n’arrête Dominique Aegerter (Yamaha) en championnat du monde supersport. Sur ce circuit d’Assen où il a peut-être perdu, il y a tout juste un mois, ses dernières chances de remporter la Coupe F.I.M. de MotoE, le pilote de Rohrbach a encore offert une démonstration.

Une avance de 22 points au classement

Parti de la meilleure place de la grille de départ, «Domi» s’est battu jusqu’à la mi-course avec son principal concurrent pour le titre, le Sud-Africain Steven Odendaal (Yamaha) et l’Allemand Philip Oettl (Kawasaki), avant de se détacher irrémédiablement. C’est sa quatrième victoire d’affilée dans la catégorie, un succès qui lui permet d’augmenter son avance au classement intermédiaire du championnat (22 points de mieux que Odendaal).

«Mon but pour la seconde course du week-end? Essayer encore de gagner»

Dominique Aegerter (Yamaha)

Au guidon d’une Yamaha qui portait des couleurs spéciales pour l’occasion – le team Ten Kate d’Aegerter est une équipe néerlandaise –, le pilote de Rohrbach a une nouvelle occasion devant lui ce dimanche, en début d’après-midi: «Très bonne journée, pour moi, pour l’équipe et pour les fans néerlandais. Mon but pour la seconde course du week-end? Essayer encore de gagner», expliquait, rayonnant au pied du podium, le Suisse.
Précision: engagé à la fois cette saison en MotoE et dans ce mondial supersport, Dominique Aegerter sait qu’une collision de dates – MotoE à Misano et mondial SBK en Catalogne le week-end des 18 et 19 septembre – l’oblige à creuser un écart maximal sur ses principaux adversaires avant ce moment-clé où il devra faire le bon choix.

Meilleur résultat de la saison (5e) pour l’ancien champion du monde, le Zurichois Randy Krummenacher, alors que le Jurassien Stéphane Frossard (Yamaha comme ses deux compatriotes) se classe 18e.

Ton opinion

7 commentaires