Actualisé

Jebi balaye le JaponAéroport sous l'eau et camion couché par le vent

Le plus violent typhon depuis 25 ans a frappé le Japon mardi. Les transports et l'activité des entreprises sont perturbés.

Les autorités japonaises ont émis mardi des consignes d'évacuation pour plus d'un million d'habitants et annulé plusieurs centaines de vols face aux vents extrêmement violents du typhon Jebi. La tempête a abordé les terres au niveau de l'île de Shikoku (sud-ouest).

Jebi est la dernière en date d'une série de calamités naturelles à frapper le Japon, qui a déjà connu cet été une litanie de fléaux - pluies torrentielles, glissements de terrain, inondations et canicule record - lesquels ont fait des centaines de morts.

La houle de tempête était la plus haute jamais enregistrée depuis un typhon en 1961, a rapporté la télévision publique, la NHK. Les eaux d'inondation ont même recouvert les pistes de l'aéroport international du Kansai, construit sur une île artificielle dans la baie d'Osaka (ouest).

Le Japon touché par le plus violent typhon en 25 ans

Un très puissant typhon, considéré comme le plus violent qui ait frappé directement le Japon depuis 25 ans, accoste à la mi-journée, perturbant largement les transports et l’activité des entreprises.

Le plus violent depuis 25 ans

Selon l'Agence météorologique nippone, cela faisait 25 ans qu'un typhon de cette puissance n'avait pas touché l'archipel. Il a abordé à la mi-journée les terres au niveau de Shikoku, la plus petite des quatre îles principales de l'archipel nippon. Puis il a balayé la partie ouest de Honshu, l'île principale, dans le secteur de Kobe, quelques heures plus tard.

Les autorités ont demandé à plus d'un million d'habitants d'évacuer les lieux, alors que les vents et les pluies se renforçaient. Des bourrasques atteignant 208 km/h ont été enregistrées en un endroit de Shikoku, et des pointes pouvant monter jusqu'à 216 km/h étaient prévues.

Il est tombé 100 millimètres de pluie sur un quartier de Kyoto en une heure seulement, et les services météorologiques prévoyaient jusqu'à 500 mm en 24 heures, entre mardi midi et mercredi midi.

Centaines de vols annulés

Plus de 700 vols ont été annulés, tout comme nombre de liaisons ferroviaires et de navettes de ferries, a rapporté la NHK. Les services de Shinkansen (trains à grande vitesse) ont été suspendus entre Tokyo et Hiroshima, et le parc à thème Universal Studios Japan, près d'Osaka, a fermé ses portes.

Près de 180'000 foyers de l'ouest du Japon étaient privés d'électricité, a fait savoir le ministère de l'Economie, du Commerce des Finances. Le constructeur automobile Toyota a annoncé qu'il suspendait les vacations de nuit dans 14 usines.

La capitale, Tokyo, ne se trouve pas directement sur la trajectoire du typhon mais s'attendait à de fortes pluies et à des vents forts d'ici la fin de la journée.

Jebi est passé près de régions de l'ouest du Japon qui ont durement été touchées en juillet par des pluies et des inondations responsables de plus de 200 morts. Il était cependant prévu qu'après avoir abordé les terres, il se décale plus rapidement, ce qui devait limiter les quantités de précipitations tombant sur un lieu donné. (nxp/20 minutes/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!