Suisse: Affaire Bodluv à l'armée: la justice ne lâche rien
Publié

SuisseAffaire Bodluv à l'armée: la justice ne lâche rien

De nouvelles informations poussent la justice militaire à ouvrir une enquête pour violation du secret de fonction, dans le projet de défense sol-air interrompu l'an dernier par Guy Parmelin.

Guy Parmelin avait abandonné le projet suite aux révélations de la presse.

Guy Parmelin avait abandonné le projet suite aux révélations de la presse.

Keystone

Les enquêtes de la justice militaire ouvertes courant 2016 n'ont rien donné. Elle relance aujourd'hui ses investigations, ouvrant une nouvelle enquête pour «violation de secret de fonction». «Cette nouvelle enquête a pour but de trouver la source de l'indiscrétion touchant à DSA 2020», a expliqué le chef de la communication de la justice militaire Marin Immenhauser vendredi, au quotidien fribourgeois «La Liberté».

DSA 2020? Autrement dit «Bodluv», l'onéreux projet de défense sol-air suspendu par Guy Parmelin en 2016, suite aux manques de garantie révélés par la «Zentralschweiz am Sonntag». Cette indiscrétion, qui laisse entendre que quelqu'un a violé le secret de fonction au sein de l'armée, avait fait bouillonner l'ex-commandant de l'armée, André Blattmann.

Aujourd'hui, la justice militaire remet donc le couvert, après avoir découvert de «nouvelles informations» dont on ne saura rien de plus: le porte-parole de la justice militaire Mario Camenin n'a pas pu préciser quelles sont ces nouvelles informations qui justifient l'ouverture d'une nouvelle enquête, précise l'ATS.

Désormais le Département de la défense travaille à un projet de défense sol-air de longue portée avec un nouveau concept.

(NewsXpress)

Ton opinion