Actualisé 22.04.2008 à 16:23

Affaire des ballons: le Credit Suisse donne un million à l'Unicef

Le Credit Suisse avait été accusé d'offrir des ballons de football produits au Pakistan et qui auraient été en bonne partie fabriqués par des enfants. En réaction, la banque a décidé de faire un don d'un million de francs à l'Unicef.

Dans un communiqué, la Credit suisse a fait savoir mardi qu'il regrette - «malgré les assurances convenues et les dispositions contractuelles passées lors de la commande « - «de ne pas être en mesure d'exclure entièrement à l'heure actuelle un éventuel travail d'enfants». Selon la banque «la seule existence d'un soupçon de violation de l'interdiction du travail des enfants dans le cadre de la fabrication des ballons de football est inacceptable pour le Credit suisse».

La banque affirme avoir à coeur «de soutenir les efforts dans le monde entier visant à lutter contre le travail des enfants». C'est pourquoi la banque a décidé de faire un don d'un million de francs à l'Unicef.

La banque dispose de différentes confirmations du fabricant ainsi que d'une organisation de contrôle indépendante. Mais elle n'est pas en mesure d'exclure «avec la plus grande certitude» que des enfants n'ont pas été impliqués dans une partie de la production des ballons, selon le comuniqué. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!