20.11.2020 à 11:32

AllemagneAffaire Maddie: le principal suspect reste en prison

Le tribunal de Brunswick envoie l’Allemand de 43 ans qui a violé une femme de 72 ans dans la région où la petite Madeleine Mc Cain avait disparu en prison pour 7 ans.

Le porte-parole du procureur s’exprimait ici en juin dernier.

Le porte-parole du procureur s’exprimait ici en juin dernier.

AFP

La justice allemande a confirmé vendredi la peine de 7 ans de prison pour le viol d’une septuagénaire par un Allemand, par ailleurs principal suspect dans la disparition en 2007 de la jeune Britannique Maddie McCann au Portugal.

Cette condamnation était attendue depuis le rejet par la Cour de justice de l’Union européenne (CJCE) fin septembre de son recours contre cette sentence prononcée initialement par la justice allemande fin 2019.

L’Allemand Christian B. avait été condamné en décembre 2019 à sept ans de prison pour le viol et le vol d’une Américaine de 72 ans en 2005 au Portugal, dans le village de Praia da Luz où Maddie avait disparu en mai 2007.

«Il a menacé la femme avec un cimeterre, l’a attachée et l’a violée. Puis il a forcé sa victime à lui remettre de l’argent», a affirmé le tribunal de Brunswick dans un communiqué.

L’homme restera ainsi en prison, permettant aux enquêteurs, qui redoutaient sa potentielle libération anticipée, de poursuivre leur enquête sur la disparition de Maddie McCann.

Multirécidiviste

Cette affaire a connu une accélération soudaine début juin avec l’identification de cet Allemand de 43 ans, un pédophile multirécidiviste actuellement en détention à Kiel, dans le nord de l’Allemagne.

Il est soupçonné du meurtre de la petite fille de trois ans, qui était en vacances avec ses parents lorsqu’elle a disparu un soir de la chambre d’hôtel où elle dormait.

Mi-juin, le parquet de Brunswick avait expliqué détenir des «preuves ou des faits concrets» appuyant la conviction que la fillette était morte, mais pas de «preuves médico-légales» au sens où, par exemple, des restes du corps auraient été trouvés.

Selon l’avocat de Christian B. cité dans les médias, l’homme réfute toute implication dans la disparition de Maddie.

Fin juillet, la police allemande a aussi effectué des fouilles dans un jardin ouvrier près de Hanovre, sans préciser si elle y avait trouvé des éléments significatifs.

Le suspect vivait à l’époque des faits à quelques kilomètres de l’hôtel où était logée la famille de Maddie, dans la petite station balnéaire portugaise de Praia da Luz.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!