Actualisé 08.09.2015 à 19:34

Vaud

Affaire Marie: appel retiré du geôlier gaffeur

La condamnation pour violation du secret de fonction d'un gardien de prison de Claude D. est définitive. Mais le Canton refuse de communiquer sur ce dossier.

de
chu
Sous pression d'un journaliste, le gardien de prison avait transmis des informations confidentielles sur le dossier.

Sous pression d'un journaliste, le gardien de prison avait transmis des informations confidentielles sur le dossier.

Un gardien de prison avait informé un journaliste de «L'Illustré» du contenu du dossier de détention de Claude D., l'assassin présumé de Marie. Le fonctionnaire avait été dégradé et muté tout en conservant son salaire brut de 8000 francs.

Condamné avec son épouse pour violation du secret de fonction, il avait fait appel mais vient de le retirer, rendant ainsi la sentence définitive. Le Canton refuse cependant de dire ce qu'il en sera de l'avenir professionnel du fautif: une convention de départ a été signée entre les deux parties. Celle-ci n'autorise dès lors aucune communication sur la suite donnée à ce dossier, répète Anthony Brovarone, porte-parole du Service pénitentiaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!