Actualisé 08.02.2008 à 11:34

Affaire Société Générale: un courtier en garde à vue à la brigade financière à Paris

Un courtier de la société Fimat était vendredi en garde à vue dans les locaux de la brigade financière à Paris, interrogé sur ses relations avec le trader Jérôme Kerviel, soupçonné de falsifications qui ont coûté 4,82 milliards d'euros à la Société Générale.

Ce courtier a été placé en garde à vue jeudi à la mi-journée, a- t-on appris de sources proches du dossier, confirmant une information du journal Le Monde.

Fimat est une société de courtage filiale de la Société Générale. Elle est spécialisée dans les produits dérivés, sur lesquels travaillait également Jérôme Kerviel.

Selon «Le Monde», les policiers suspectent le courtier d'avoir été au courant des agissements de Jérôme Kerviel. La révélation que le trader ait pu bénéficier d'une éventuelle complicité intervient quelques heures avant une décision de la cour d'appel de Paris sur le placement en détention de Jérôme Kerviel.

Le trader avait été laissé en liberté sous contrôle judiciaire après son inculpation, décision contestée en appel par le parquet. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!