Genève: Affiches MCG: un bloggeur condamné
Actualisé

GenèveAffiches MCG: un bloggeur condamné

Haykel Ezzeddine avait publié l'encart électoral du parti fustigeant certains assureurs-maladie. Il devra dédommager le Groupe Mutuel.

par
Raphaël Leroy
Le blog d'Haykel Ezzeddine a été sacré meilleur blog en 2009 par la Tribune.

Le blog d'Haykel Ezzeddine a été sacré meilleur blog en 2009 par la Tribune.

«Je ne comprends pas les accusations portées contre moi. Je suis un bouc-émissaire dans cette affaire!» Haykel Ezzeddine n'en revient toujours pas.

Ce bloggeur de la «Tribune de Genève» vient d'être condamné au même titre que le Mouvement citoyens genevois (MCG) à dédommager le Groupe Mutuel. Son délit: avoir eu la négligence de publier début août l'affiche électorale du parti, qui accusait le président de l'assureur-maladie de participer à une «arnaque d'Etat».

Il retire l'encart, mais se voit poursuivi

«J'ai reçu un recommandé de l'avocat du Groupe Mutuel me demandant d'enlever l'affiche, ce que j'ai fait», raconte celui qui tient son blog depuis près de trois ans. La «Tribune», elle, n'est pas intervenue auprès du bloggeur. «Je pensais donc que l'incident était clos, explique ce dernier. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai reçu ma citation à comparaître le 5 septembre.»

Entre temps, l'homme avait publié à nouveau l'affiche, mais caviardée comme l'exigeait la justice. «Ceci n'est pas suffisant pour me mêler à cette affaire, s'indigne-t-il. La presse en a fait de même et n'a pas été condamnée pour autant.» Contacté vendredi, l'avocat de l'assureur restait injoignable.

«Une atteinte à la liberté d'informer»

Haykel Ezzeddine, lui, n'en a pas fini avec la justice. Mardi, il est convoqué par la police judiciaire dans le volet pénal de l'affaire. «Je reste persuadé de ne rien avoir fait de mal, estime-t-il. Je n'ai rien à voir avec le MCG, mon seul but est de rendre compte de ce qui se passe à Genève. Cette histoire est une atteinte à la liberté d'informer!»

La justice civile interdit l'encart

Le Tribunal de première instance a définitivement prohibé l’affiche controversée du MCG. Dans un arrêt publié vendredi, la justice genevoise condamne le parti ainsi qu’Haykel Ezzeddine à dédommager le Groupe Mutuel et son président à hauteur de 3’000 fr. «Nous avons fait une nouvelle affiche, donc nous ne ferons pas recours», indique le MCG Mauro Poggia. Le parti s’engage par ailleurs à prendre en charge les frais du bloggeur comme «contribution à la liberté d’expression».

Ton opinion