Actualisé 13.03.2011 à 10:07

Soins à domicileAfflux d'aides soignantes bon marché

La Suisse assiste à l'arrivée massive de femmes prêtes à travailler à des conditions qui défient toute concurrence.

de
rga
70% des aides-soignantes du Tessin proviennent de pays de l'Est et elles cassent les prix.

70% des aides-soignantes du Tessin proviennent de pays de l'Est et elles cassent les prix.

Les soins à domicile suisse constatent un afflux considérable de personnel soignant en provenance essentiellement de l'Europe de l'Est. Un tiers serait des femmes d'origine polonaise. Il s'agit surtout de femmes qualifiées prêtes à travailler pour des prix très nettement en-dessous de ceux pratiqués dans la profession par des soignants suisses. Selon la «NZZ am Sonntag», 70% des aides-soignantes du Tessin, travaillant dans le secteur privé, seraient d'origine étrangère.

Alors qu' il faut normalement débourser 7500 francs pour un service complet de cinq jours par semaine, le salaire exigé par les travailleuses étrangères se situe autour des 1560 francs par mois. Ce sont des agences étrangères qui recrutent ces femmes avant de les envoyer en Suisse. Selon la sociologue Sarah Schilliger, ce «commerce» a fortement augmenté au cours des dernières années et il se déroule dans un cadre juridique très flou».

Cela devrait changer à partir du 1er mai lorsque la libre circulation des personnes sera étendue aux huit pays de l'Est membres de l'UE. Les agences de recrutement pourront venir s'établir en Suisse à partir de cette date. Certaines ont d'ailleurs déjà annoncé qu'elles allaient le faire. La Confédération estime que le nombre de personnel soignant ira en croissant.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!