Collonge-Bellerive (GE): Afflux de baigneurs: la plage devient payante

Actualisé

Collonge-Bellerive (GE)Afflux de baigneurs: la plage devient payante

Collonge-Bellerive va taxer les non-résidents qui se rendront sur l'une de ses deux plages surfréquentées. Ils seront carrément exclus de l'autre.

par
dra
La plage de la Savonnière, à Collonge-Bellerive (GE).

La plage de la Savonnière, à Collonge-Bellerive (GE).

Google

L'an dernier, jusqu'à 2000 personnes par jour s'étalaient sur la charmante plage de la Savonnière, à Collonge-Bellerive (GE), sur la rive gauche du lac Léman. Trop, c'est trop, a décidé la Municipalité. Jusqu'au 15 septembre, l'accès sera payant pour les non-résidents de la commune (4 francs par adulte, 1 franc pour les 6-15 ans, et gratuit pour les plus petits). Une seconde plage, celle de la Nymphe, leur sera même interdite, indique la «Tribune de Genève». Le flot de visiteurs a provoqué une situation «difficilement contrôlable», selon le maire, qui dénonce d'importants problèmes de parking et des nuisances pour les riverains.

Les habitants de Collonge-Bellerive passeront cependant aussi à la caisse. Ils devront acquérir une carte saisonnière à 10 fr., qui leur donnera accès aux plages. Chaque famille aura le droit d'inviter deux personnes par jour. La commune est propriétaire des plages. L'association Rives publiques, qui milite pour un accès libre au lac, annonce qu'elle ne fera pas recours, car elle prépare une initiative populaire pour les cantons de Genève et Vaud.

Ton opinion