07.04.2020 à 19:28

France

Afflux de volontaires auprès des paysans

Ils sont plus de 200'000 à avoir répondu à l'appel pour compenser le manque de bras, surtout dans le secteur agricole.

i-stock

«Après l'appel que j'avais lancé, il y a plus de 200000 personnes qui ont répondu, et nous avons 5000 recruteurs qui sont en train d'organiser le travail, a déclaré le ministre français de l'Agriculture, Didier Guillaume, hier sur France 2. Nous n'allons pas faire traverser la France à ces gens, ils vont travailler près de chez eux, auprès des agriculteurs, mais également dans les entreprises agroalimentaires, dans le transport, la logistique.»

Sur la plateforme mise en place pour l'occasion, on dénombre plus de 10000offres dans ces secteurs, mais aussi dans la santé, l'aide à domicile, l'énergie et les télécoms. Le gouvernement insiste surtout pour que «la chaîne alimentaire ne se disloque pas». Car si elle était rompue, «il n'y aurait rien à manger pour nos concitoyens».

Face à l'absence de saisonniers, le ministre avait lancé il y a deux semaines un appel «à l'armée de l'ombre des hommes et des femmes qui n'ont plus d'activité» à cause du Covid-19, pour qu'ils rejoignent l'agriculture française en quête de main-d'œuvre pour les récoltes de fruits et de légumes ou les semis de printemps. (afp)

Il faut manger davantage de poisson Après son appel pour l'agriculture, le ministre Didier Guillaume a

Il faut manger davantage de poisson Après son appel pour l'agriculture, le ministre Didier Guillaume a

demandé aux Français, hier sur FranceinfoTV, de manger «plus de coquillages et plus de poissons» pour venir en aide aux marins pêcheurs. La pêche a été divisée par cinq depuis le début du confinement, entre la chute de la demande et les craintes de contamination sur les bateaux de pêche.

Il demande aussi aux marins qui peuvent faire un aller-retour dans la journée de pêcher tous les jours.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!