Sport et violence: Affontements entre policiers et supporters à St-Gall et Zurich
Actualisé

Sport et violenceAffontements entre policiers et supporters à St-Gall et Zurich

Des affrontements ont opposé supporters de football et forces de l'ordre mercredi soir à St-Gall et Zurich.

Quatre personnes, dont deux policiers, ont été blessées. Les polices st-galloise et zurichoise ont arrêté 22 personnes.

A St-Gall, les affrontements ont commencé avant le match opposant l'équipe locale (le FC St-Gall) à celle des Grasshoppers de Zurich (GCZ). Des supporters zurichois ont actionné le frein d'arrêt d'urgence de leur train spécial avant l'arrivée en gare, a indiqué la police.

Des «fans très agressifs» sont alors descendus du train et ont lancé des pierres contre les policiers. Sur le chemin du stade, ils ont arraché des barrières et bloqué une rue avant de relancer des pierres contre les forces de l'ordre.

Balles en caoutchouc

Les policiers ont riposté avec des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. Après le match, des supporters zurichois ont lancé tout ce qui leur passait sous la main contre les forces de l'ordre.

Au total, quatre personnes ont été blessées, dont deux policiers. Un juge unique était présent au stade et il a ordonné l'arrestation de neuf hooligans. Le procureur a ouvert pour la première fois une procédure pénale accélérée contre huit d'entre eux, tous supporters de GC.

Ces hooligans ont immédiatement été placés en détention. Avant l'introduction de la procédure accélérée, le juge notait l'identité des fauteurs de troubles avant de les relâcher.

La procédure accélérée a été introduite en juillet pour endiguer la violence autour des manifestation sportives. Jusqu'à présent, elle n'avait pas été utilisée car aucune preuve indiscutable n'avait pu être rassemblée contre les hooligans.

A Zurich, après le match, des bagarres ont opposé des supporters zurichois (FCZ) et bâlois (FCB) dans la gare d'Altstetten. La police est intervenue avec des lances à eaux, des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes.

Policiers agressés

Après le départ du train spécial en direction de Bâle vers 23h00, des supporters zurichois ont voulu attaquer des fans bâlois encore sur place, a indiqué la police zurichoise. Ils ont agressé les policiers en civil qui tentaient d'intervenir.

Un agent a été blessé après avoir reçu des coups de pied à la tête. Son agresseur présumé, un Suisse de 25 ans, a été arrêté. Au total, 13 personnes âgées de 18 à 27 ans ont été interpellées.

Pendant les affrontements dans la gare d'Alstetten, le trafic ferroviaire a été interrompu pour des raisons de sécurité car des supporters se trouvaient sur les voies ferrées. Le service de bus autour de la gare a aussi été suspendu.

(ats)

Ton opinion