Actualisé 19.01.2010 à 12:39

Banque Migros

Affux de nouveaux fonds

La Banque Migros a su résister à la crise l'an dernier. Enregistrant un important afflux d'argent frais, la filiale du géant orange a vu son bénéfice brut augmenter de 8,6% à 254,1 millions de francs.

Le bénéfice net a progressé de 11,8% à 138,4 millions.

La politique prudente des risques de la Banque Migros s'est révélée payante en cette période d'incertitude, a commenté le directeur Harald Nedwed mardi devant la presse à Zurich. Hors charges exceptionnelles liées à l'introduction d'une nouvelle plateforme informatique, le bénéfice brut s'est même accru de 20,6% à 282 millions. Le produit d'exploitation a lui gagné 11% à 572 millions.

L'afflux de nouveaux capitaux s'est monté à 1,5 milliard de francs en 2009. Le montant total des fonds de la clientèle a ainsi grimpé de 6,2% à 25,5 milliards. La banque a gagné 59'000 nouveaux clients au cours de l'exercice (-10,6%).

Bond des prêts hypothécaires

Le volume des prêts hypothécaires a augmenté de 3% à 25 milliards de francs, avec des taux hypothécaires tombés à des niveaux historiquement bas en 2009. Dans ce contexte, la part des hypothèques à taux fixe dans l'ensemble du portefeuille est passée de 54% à 80% en un an, a relevé M. Nedwed.

Principale source d'entrée de la Banque Migros, les revenus des opérations d'intérêts ont progressé de 2,6% à 458 millions. Le produit des commissions a en revanche reculé de 7,4% à 72,6 millions. Les opérations de négoce se sont nettement reprises, générant 38,1 millions de francs contre un résultat négatif de 17,6 millions un an plus tôt.

Charges exceptionnelles

Les charges d'exploitation ont augmenté de 13,1% à 318,2 millions. Elles comprennent des dépenses exceptionnelles de 28 millions de francs pour le lancement de la nouvelle plateforme informatique. L'augmentation des charges du personnel, de 9,6%, est aussi imputable à ce changement de système.

Au total, 100 millions ont été investis pour la nouvelle plateforme. Celle-ci devrait permettre d'atteindre une économie annuelle chiffrée à quelques dizaines de millions de francs.

Forte des résultats positifs de son dernier exercice, la Banque Migros s'attend à une année 2010 tout aussi satisfaisante. Elle va ouvrir cinq nouvelles succursales d'ici décembre, dont 4 en Suisse romande, à La Chaux-de-Fonds, Genève, Martigny et Bulle. A fin 2009, la filiale de Migros employait 1290 personnes, soit 2,2% de plus qu'en 2008. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!