Afghanistan: 1500 familles fuient Musa Qala occupée par les talibans
Actualisé

Afghanistan: 1500 familles fuient Musa Qala occupée par les talibans

Environ 1500 familles ont fui Musa Qala et ses environs, dans le sud de l'Afghanistan, depuis l'occupation de la ville vendredi par les talibans, a indiqué lundi un responsable local.

Elles ont quitté la localité par crainte d'une intervention de l'armée et des forces de l'OTAN.

Environ 900 familles ont rejoint notamment Lashkar Gah, la capitale de la province d'Helmand, tandis que 600 autres familles ont quitté Musa Qala pour des destinations inconnues, a expliqué Abdul Satar Mutahari, le chef de l'administration chargé des réfugiés pour la province d'Helmand.

Ville isolée du nord de la province d'Helmand, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Kandahar, l'ancien bastion des talibans, Musa Qala et les villages environnants comptent ordinairement quelque 70 000 habitants.

Les talibans ont pris Musa Qala vendredi malgré un accord passé en septembre entre les troupes britanniques de l'OTAN et les chefs tribaux locaux aux termes duquel talibans et soldats étrangers devaient rester à l'écart de la ville.

«Il y a des gens déplacés dans un rayon de dix kilomètres autour du quartier général du district de Musa Qala», a expliqué Abdul Satar Mutahari. La population a fui surtout de crainte d'une intervention des forces de l'OTAN et de l'armée afghane, a-t-il souligné.

Les forces de sécurité afghanes et étrangères n'étaient pas en mesure lundi d'évaluer le nombre de militants de l'ancien régime fondamentaliste présents à Musa Qala.

Leur chef, le mollah Abdoul Ghafoor, a été tué dimanche lors d'un raid aérien qui a visé le véhicule dan lequel il se trouvait avec plusieurs de ses lieutenants, selon l'OTAN.

(ats)

Ton opinion