Genève: Agents de la PJ aussi prêts à faire la grève
Actualisé

GenèveAgents de la PJ aussi prêts à faire la grève

La semaine dernière, le syndicat de la gendarmerie genevoise a voté une grève pour ce jeudi. Mardi, des inspecteurs de la police judiciaire ont décidé de se joindre au mouvement de protestation.

La journée de jeudi pourrait être mouvementée dans les rues genevoises. Le syndicat de gendarmerie UPCP fera grève, relayaient mardi plusieurs quotidiens locaux. Des centaines d'agents qui pourraient être rejoints par des inspecteurs de la police judiciaire, annonce ce mercredi la «Tribune de Genève».

Leur syndicat (SPJ), réuni en assemblée générale extraordinaire, a en effet décidé de se joindre au mouvement de protestation de l'UPCP. Les deux corps s'opposent aux décisions prises ou envisagées par leur conseiller d'Etat de tutelle, Pierre Maudet. Le salaire des inspecteurs a notamment été baissé d'une classe au 1er avril dernier.

Mardi, UPCP et SPJ ont rencontré une délégation du Conseil d'Etat. Une réunion qui devait permettre d'arrondir les angles. Aucune information n'a filtré sur le contenu des discussions et sur les décisions qui auraient éventuellement pu être prises. Le dossier sera évoqué ce mercredi lors de la séance hebdomadaire du gouvernement genevois.

Les deux syndicats attendent un signal de la part des magistrats. S'il va dans le bon sens, la grève annoncée pourrait ne pas avoir lieu. Un service minimum sera de toute façon assuré.

(20 minutes)

Ton opinion