Valais: Agglomérations: le Conseil d’Etat propose 50 millions

Actualisé

ValaisAgglomérations: le Conseil d’Etat propose 50 millions

Les trois projets valaisans d’agglomération de 3e génération bénéficieront d’un crédit d’engagement de près de 50 millions de francs sur six ans.

Le crédit d’engagement est soumis à l’approbation du Grand Conseil valaisan. (KEYSTONE/Olivier Maire)

Le crédit d’engagement est soumis à l’approbation du Grand Conseil valaisan. (KEYSTONE/Olivier Maire)

KEYSTONE

Le Conseil d’Etat valaisan veut soutenir trois projets d’agglomération de 3e génération. Il propose au Grand Conseil un crédit d’engagement de près de 50 millions de francs sur six ans afin de réaliser des mesures en lien avec l’urbanisation, les transports et le paysage.

Le devis estimatif global pour la réalisation des projets prévus approche les 180 millions de francs, précise l’Etat du Valais dans un communiqué diffusé mercredi. La Confédération assumera environ le tiers de ce montant, le solde étant à charge du canton et des communes concernées.

Des accords de prestation ont été conclus entre ces dernières, l’Etat du Valais et la Confédération afin de régler la mise en œuvre et le financement de ces trois projets d’agglomération.

La politique fédérale en matière d’agglomération vise une planification générale et un développement conjoint de l’urbanisation, des transports et du paysage. La Confédération participe ainsi au financement de mesures qui améliorent les infrastructures de transport tout en ménageant le cadre de vie dans les agglomérations.

Feu vert en septembre 2019

En septembre 2019, trois projets valaisans d’agglomération ont reçu le feu vert pour un financement confédéral: Agglo Valais Central, Agglo Chablais et Agglo Brig-Visp-Naters.

Sur un coût total de 178,9 millions de francs, la contribution fédérale totalisera 60,7 millions à raison de 32,33 millions au maximum pour Agglo Valais Central, 17,04 millions pour Agglo Chablais et 11,36 millions pour Agglo Visp-Brig-Naters. Cantons et communes doivent en conséquence financer 118,2 millions de francs.

Des accords de prestations conclus entre le Canton, la Confédération et les communes concernées prévoient une participation cantonale à hauteur de 49,64 millions de francs sur six ans si toutes les mesures prévues sont réalisées dans leur intégralité. Cette participation, sous forme de crédit d’engagement, est soumise à l’approbation du Grand Conseil.

(ATS/NXP)

Ton opinion