Actualisé 02.03.2020 à 14:04

Confédération

Agroscope: les économies seront mieux affectées

Les gains d'efficacité tirés de l'enveloppe budgétaire d'Agroscope doivent profiter avec effet immédiat à la recherche agronomique.

La réforme d'Agroscope prévoit des stations d'essai décentralisées.

La réforme d'Agroscope prévoit des stations d'essai décentralisées.

Keystone

Les moyens financiers consacrés à la recherche agronomique ne devraient pas être réduits. La commission des finances du Conseil national veut que les économies tirées de la réforme d'Agroscope soient mieux affectées. Elle a décidé à l'unanimité de déposer une motion en ce sens.

Le Conseil fédéral devrait réaffecter sans délai tous les gains d'efficacité tirés de l'enveloppe budgétaire d'Agroscope afin qu'ils profitent immédiatement à la recherche agronomique au lieu de servir au financement des projets de construction, indiquent les services du Parlement lundi. La motion doit préciser celle adoptée par le National et le Conseil des Etats en 2019 contre la réforme d'Agroscope.

Le gouvernement avait envisagé de centraliser Agroscope à Posieux (FR) et fixé un objectif de 20% d'économie. Face au tollé suscité, il a revu sa copie. Agroscope se composera à l'avenir d'un site principal central à Posieux (FR), de deux centres de recherche régionaux, l'un à Changins (VD), l'autre à Reckenholz (ZH) et de stations d'essai décentralisées.

Le Département fédéral de l'économie soumettra prochainement au Conseil fédéral un concept détaillé et un plan de mise en oeuvre de la stratégie d'implantation des sites de l'institut de recherches agricoles. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!