Iran: Ahmadinejad suggère un échange franco-iranien de prisonniers

Actualisé

IranAhmadinejad suggère un échange franco-iranien de prisonniers

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad laisse entendre qu'il souhaite un échange de prisonniers entre Paris et Téhéran, dans un entretien diffusé mardi soir sur France-2.

Interrogé sur le sort de la Française Clotilde Reiss, assignée à l'ambassade de France à Téhéran dans l'attente de son verdict, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré: «Il y a quelques Iraniens qui sont en prison en France depuis quelques années». Les propos du président iranien, tenus en farsi, étaient traduits en français par la chaîne.

«Eux aussi ont une famille», a-t-il ajouté, en réponse au journaliste qui rappelait que le père de Clotilde Reiss attendait avec impatience le retour de sa fille en France.

Et le président iranien de déplorer: «Nous n'avons vu aucune action du gouvernement français en faveur de ces prisonniers».

Clotilde Reiss, 24 ans, a travaillé cinq mois comme lectrice de français à Ispahan. Elle a été interpellée le 1er juillet à Téhéran alors qu'elle allait reprendre l'avion pour la France. Accusée d'incitation aux troubles post-électoraux en Iran, elle a été remise en liberté sous caution le 16 août et doit rester à l'ambassade de France dans l'attente de son jugement.

Dans l'extrait de l'entretien diffusé mardi soir sur France-2, Mahmoud Ahmadinejad ne précise pas à quels Iraniens détenus en France il fait référence. (ap)

Ton opinion