téléfilm: Aïcha, «l'Amélie Poulain des cités»
Actualisé

téléfilmAïcha, «l'Amélie Poulain des cités»

Elle avait déjà réalisé deux de ses trois rêves: danser et chanter. Avec «Aïcha», Sofia Essaïdi réalise le troisième: la comédie.

par
Caroline Goldschmid

Depuis ses débuts à la «Star Ac'» en 2003, on peut dire que Sofia Essaïdi a réalisé un parcours sans faute. Outre un premier disque, ses talents de chanteuse et de danseuse lui ont permis de décrocher le rôle principal dans la comédie musicale «Cléopâtre», chorégraphiée par Kamel Ouali. Un spectacle dont le succès est tel que des dates supplémentaires sont sans cesse ajoutées.

Avec le téléfilm «Aïcha», réalisé par Yamina Benguigui et à voir demain sur France 2, l'artiste de 24 ans fait ses premiers pas dans la comédie. «C'est un peu l'Amélie Poulain des cités: une fille unique qui décide qu'elle a droit à un meilleur avenir que celui que sa famille lui réserve, a résumé Sofia Essaïdi à Télé Star. Elle veut s'en sortir pour ensuite soustraire sa famille de la ghettoïsation.»

Même si la vie de son personnage ne ressemble pas à la sienne, car Sofia a grandi au Maroc dans une famille «ouverte et libre», elle a prouvé avec ce rôle qu'elle est aussi très à l'aise sur les plateaux de tournage. A tel point qu'«Aïcha» connaîtra une suite, dont le tournage est prévu pour cet été, et que Sofia «espère se lancer dans le cinéma» prochainement. La belle doit juste réussir à caser les tournages entre les représentations de «Cléopâtre».

Mardi 12.05 à 20 h 35 sur France 2

Ton opinion