Canton de Vaud: Aigle renforce ses mesures sécuritaires à la Planchette

Publié

Canton de VaudAigle renforce ses mesures sécuritaires à la Planchette

Cette décision fait suite aux affrontements qui y ont opposé vendredi dernier une dizaine de jeunes à plusieurs patrouilles de police dans ce quartier sensible.

La Municipalité d’Aigle (VD) a décidé de mesures préventives et répressives suite aux affrontements entre jeunes et policiers qui se sont déroulés vendredi dernier dans le quartier de la Planchette (archives).

La Municipalité d’Aigle (VD) a décidé de mesures préventives et répressives suite aux affrontements entre jeunes et policiers qui se sont déroulés vendredi dernier dans le quartier de la Planchette (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La Municipalité d’Aigle (VD) va renforcer les mesures préventives et répressives dans le quartier de la Planchette. Cette décision fait suite aux affrontements physiques qui y ont opposé vendredi dernier une dizaine de jeunes à plusieurs patrouilles de police.

La Municipalité souligne la gravité des faits qui ont nécessité l’intervention de seize policiers de la police intercommunale et de la gendarmerie face à la violence d’une dizaine de jeunes de 17 à 23 ans. Ces derniers s’en sont pris aux forces de l’ordre et à deux de leurs véhicules, rappelle l’exécutif mercredi dans un communiqué.

Si elle mesure qu’un tel affrontement reste rare, la Municipalité ne saurait tolérer de tels actes dans ce quartier qui a vu le nombre des incivilités diminuer ces deux dernières années par les interventions régulières de la police.

Poste mobile

En séance lundi, la Municipalité a donc décidé d’accentuer la présence policière et les patrouilles de la police du Chablais en véhicule et à pied de jour comme de nuit. La collaboration de la gendarmerie sera demandée sur ce secteur.

La Ville va aussi recourir au service d’un poste mobile de police, soit un bus installé sur la zone avec des agents de proximité. Il assurera une présence en continu aux heures critiques afin d’empêcher des regroupements et actes problématiques de jeunes adultes sans aucun lien avec la Planchette.

Auprès des jeunes

Une concertation aura lieu entre l’ensemble des intervenants sociaux afin d’intervenir préventivement auprès des jeunes fréquentant le quartier de la Planchette. Coordonné par la Police du Chablais, un parrainage sera mis en place. Il ciblera un accompagnement et des conseils sur le terrain, sur le modèle des parrains de gare déjà en action à Aigle et incluant des bénévoles.

Concernant l’utilisation de la nouvelle place d’activités sportives, la Municipalité procède également à des aménagements pour diminuer les nuisances sonores et analyse les horaires d’utilisation du lieu. Le renforcement de la présence policière devrait également servir à dissuader les rodéos de voiture dans les environs.

Plainte déposée

Les agressions ont été commises sur les policiers dans la nuit de vendredi à samedi. La Municipalité a pris acte de l’interpellation de quatre jeunes, âgés de 19 à 22 ans, entendus par le Ministère public de l’Est vaudois. Des investigations pénales sont en cours car tant les policiers agressés que la police du Chablais et la gendarmerie ont déposé plainte.

Devant cet événement unique et sans précédent, la Municipalité n’entend pas baisser les bras. Elle est déterminée à tout mettre en œuvre pour que le quartier de la Planchette retrouve sa sérénité, affirme-t-elle.

(ATS/NXP)

Ton opinion