Drame du Concorde: Air France rachète le terrain du crash
Actualisé

Drame du ConcordeAir France rachète le terrain du crash

Onze ans après l'accident qui lui a coûté son programme Concorde, la compagnie française est sur le point d'acquérir les lieux pour en faire un «jardin mémoriel».

par
frb

La compagnie aérienne Air France est en train de finaliser l'acquisition du terrain où s'est écrasé le supersonique Concorde en juillet 2000, faisant 113 morts, a indiqué une porte-parole du groupe.

«Une transaction est en cours. Elle devrait être finalisée dans le courant de l'été», a précisé cette porte-parole. Sur le site du «Parisien», le directeur du cabinet du maire de la commune de Gonesse, où a eu lieu le drame, parle pour sa part «du courant du mois d'août». Elle n'était en revanche pas en mesure d'expliquer ce que la compagnie compte faire de cette surface de 0,5 hectare.

Selon la radio France Bleu, qui a révélé l'information, «le site devrait être sanctuarisé comme le réclament les familles depuis longtemps». Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Un accident qui a eu la peau du Concorde

En janvier 2010, ce terrain avait été mis en vente pour 100'000 euros (115'000 francs) mais n'avait pas trouvé acquéreur.

En partance pour New York le 25 juillet 2000, le Concorde s'était écrasé sur Gonesse quelques minutes après son décollage de l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle, tuant ses 109 occupants, principalement des touristes allemands, et quatre personnes au sol.

L'exploitation de l'avion supersonique franco-britannique a cessé en 2003, malgré des modifications apportées à l'appareil pour en renforcer la sécurité. (frb/afp)

Ton opinion