Genève: Airbnb gagne une manche contre le canton de Genève

Actualisé

GenèveAirbnb gagne une manche contre le canton de Genève

La limitation du nombre de jours de location va passer de 60 à 90 jours par année. Un recours est déjà prévu.

par
mpo
L'Etat veut réguler l'activité liée à Airbnb afin de limiter les impacts sur le marché locatif.

L'Etat veut réguler l'activité liée à Airbnb afin de limiter les impacts sur le marché locatif.

Keystone/Jens Kalaene

En mars, le Conseil d'Etat genevois fixait à 60 le nombre de jours de location maximale d'un bien immobilier via Airbnb ou toute autre plateforme similaire. Le but: éviter la sortie d'appartements ou de maisons du marché locatif, déjà tendu au bout du lac. Il s'agit pour le canton de privilégier les résidents aux touristes.

Las pour les autorités, cette décision a fait l'objet d'un recours, révèle la «Tribune de Genève». La Chambre constitutionnelle a ainsi assoupli la mesure en relevant la limite à 90 jours. Mais cela pourrait encore évoluer puisqu'un nouveau recours s'oppose à cette nouvelle règle.

Ton opinion