Hockey - Coupe de Suisse: Ajoie et Rapperswil en demi-finale, pas Genève
Actualisé

Hockey - Coupe de SuisseAjoie et Rapperswil en demi-finale, pas Genève

A la base, la Coupe de Suisse a été relancée pour permettre aux «petits» de se frotter aux grands. Ajoie et Rapperswil jouent à fond cette carte en se retrouvant en demi-finale.

Les Ajoulots célèbrent leur troisième but.

Les Ajoulots célèbrent leur troisième but.

Keystone/Marcel Bieri

Les Jurassiens sont les héros de cette compétition. Tombeurs de Lausanne et les Zurich Lions, les joueurs de Gary Sheehan ont cette fois éliminé Langnau 4-3 ap. Trois tours et trois scalps de National League pour les Ajoulots. Le but de la victoire est tombé à la 78e en prolongation de la canne d'Auguste Impose, prêté par Genève-Servette.

Les Saint-Gallois ont eu, eux, la partie bien plus facile devant des Zougois peu concernés. Les Lakers se sont imposés 5-1 dans un match à sens unique. Hormis un but de Stalberg en tout début de dernier tiers, les Zougois n'ont pas montré grand-chose.

Surprise des Biennois!

Dans la série des surprises, impossible de passer sous silence la victoire de Bienne sur Berne dans le derby bernois. Même si les Seelandais ont des arguments à faire valoir, les voir prendre le meilleur 5-3 sur le double champion de Suisse en titre n'était pas chose aisée.

Menés 2-3 en raison notamment d'un doublé de Gaëtan Haas, l'enfant chéri de Bienne, les joueurs de Mike McNamara ont tout d'abord égalisé par Fabian Lüthi à la 36e en infériorité numérique. Ils ont ensuite pris l'avantage par Micflikier à la 44e pour finalement inscrire le 5-3 dans la cage vide.

Les Grenat s'inclinent à Davos

Pas de titre pour Genève-Servette non plus. Les Grenat ont perdu 4-1 à Davos. Ce sont pourtant les joueurs lémaniques qui ont ouvert le score par Jacquemet à la 17e. Mais on le sait, lorsque Davos fait tourner la machine, l'addition peut être salée. Alors les Aigles n'ont pas coulé, mais dès la mi-match les Grisons ont repris le contrôle de la partie pour ne plus la lâcher.

Ambühl et Portmann ont secoué les Genevois entre la 32e et la 33e. Puis dans le troisième tiers, les frères Wieser ont rappelé qu'ils possédaient certaines aptitudes offensives pour un net succès des hommes d'Arno del Curto. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion