Football: Akanji: «J'ai été bon 75 minutes, c'est tout»

Actualisé

FootballAkanji: «J'ai été bon 75 minutes, c'est tout»

Le défenseur de l'équipe de Suisse est conscient que ses relances ratées en fin de match face au Brésil auraient pu coûter cher.

par
Tim Guillemin
Togliatti (Rus)
Manuel Akanji (à dr., ici face à Gabriel Jesus) a impressionné par son sens du placement et sa sérénité à la relance.

Manuel Akanji (à dr., ici face à Gabriel Jesus) a impressionné par son sens du placement et sa sérénité à la relance.

Keystone

Plutôt solide face au Brésil, Manuel Akanji a impressionné par son sens du placement et sa sérénité à la relance. Mais sa prestation a été ternie par des passes complètement ratées dans le dernier quart d'heure, qui auraient pu permettre au Brésil de prendre l'avantage. Une intervention maladroite face à Roberto Firmino a de plus permis à l'attaquant de Liverpool de frapper au but, heureusement sans conséquences pour l'équipe de Suisse.

Interrogé le lendemain du match sur sa prestation, le défenseur central du Borussia Dortmund a accepté la critique. «J'ai été bon 75 minutes, c'est tout. A la fin, j'ai fait deux ou trois erreurs que je n'aurais jamais dû faire. Je le sais», a-t-il reconnu, de manière très lucide.

Une preuve de plus de la maturité de ce jeune homme de 22 ans. Pour sa huitième sélection seulement avec l'équipe de Suisse, il a réalisé un match énorme pendant 75 minutes, face au Brésil qui plus est. De quoi voir l'avenir avec ambition, car son potentiel est énorme. Mais il est encore perfectible.

Ton opinion