Akon surfe sur la vague du succès
Actualisé

Akon surfe sur la vague du succès

Un 2e album mieux produit qui ne devrait pas laisser indifférent.

Porté par le succès de son précédent album, qui s'est vendu à plus de 3 millions d'exemplaires, le chanteur sénégalo-américain Aliaune Badara Thiam, alias Akon, propose douze nouveaux titres qui confirment tout le bien que l'on pensait de lui.

Akon est né en 1981 au Sénégal, où il a vécu jusqu'à l'âge de 7 ans avant de suivre ses parents dans le New Jersey. Il a toujours été bercé par la musique grâce à son père, Mor Thiam, qui est un grand percussionniste de jazz. C'est en prison que l'artiste trouvera le temps de développer ses capacités musicales.

Avec ce 2e album qu'il a écrit, arrangé et produit, Akon impressionne et séduit, mélangeant avec subtilité hip-hop, r'n'b et rythmes africains, le tout porté par un piano qui guide chacune des mélodies. Entre des ballades réussies comme «Never Took The Time» ou «Tired Of Runnin'» et des titres plus classiques, proches du style de R. Kelly, comme «Blow Away», en duo avec Styles P, Akon parvient à imposer son style grâce à sa voix au timbre rappelant ses origines.

Le chanteur, qui vient de créer son propre label, Konvict Muzik, s'est, une fois de plus, offert des guests de qualité comme Snoop Dogg et Eminem, que l'on retrouve avec plaisir sur «Smack That». Si Akon vient de déclarer préférer écouter sa musique à celle des autres, on peut apprécier sa musique tout en écoutant celle des autres.

Olivier Delaloye

Akon, «Konvicted». Déjà disponible

Ton opinion