Aksel Lund Svindal chez Didier Cuche
Actualisé

Aksel Lund Svindal chez Didier Cuche

SKI APLIN. Le Norvégien
était de passage hier
dans le Jura bernois, à
l'initiative de l'un de ses
nouveaux sponsors.

Au même titre que l'ancien tennisman André Agassi, le vainqueur de la dernière Coupe du monde (classement général) est devenu l'ambassadeur de la marque Longines, dont le siège est à Saint-Imier (BE), le village natal d'un certain... Didier Cuche. «Bien que j'aie été choisi pour ce rôle, Didier n'en est pas moins un excellent ambassadeur de sa région», souligne-t-il. Le Norvégien tient en haute estime notre «Kouké», «surtout après ses larmes de Lenzerheide (n.d.l.r.: après à sa victoire au classement final de la Coupe du monde de descente). Il m'a franchement ému. Didier est l'un des skieurs les plus rapides du circuit. Avec Bode Miller, Benjamin Reich et Daniel Albrecht, il fait partie des favoris pour gagner le grand globe de cristal cet hiver.»

Double champion du monde en titre (descente et géant), capable de parfaitement s'exprimer en allemand et en anglais, Aksel Lund Svindal est du genre garçon posé. Au bénéfice d'un gabarit de nageur, le Scandinave possède un entregent et une classe naturelle évidente doublée d'un petit d'humour qui ne gâche rien! Il prévient: «Je me sens plus fort que l'hiver dernier. Techniquement, mentalement et physiquement, je suis au top et mes camps d'entraînement en Nouvelle-Zélande et au Chili se sont parfaitement déroulés. Ma philosophie a toujours été de prendre course après course. Je n'y dérogerai pas cette saison.»

David Cherix, Saint Imier

Ton opinion