Pakistan: Al-Qaïda se renforce, selon le New York Times
Actualisé

PakistanAl-Qaïda se renforce, selon le New York Times

Possédant des explosifs très puissants, le réseau Al-Qaïda renforce par ailleurs sa présence au Pakistan.

Ces conclusions de responsables du renseignement pakistanais et américain étaient citées dimanche soir par le New York Times sur son site internet.

Une preuve de ce processus a été donnée par l'explosion impressionnante le 19 avril d'un camion stationné dans un camp d'Al- Qaïda dans la zone tribale du sud-Waziristan qui a été frappé par un missile de la CIA.

Selon les responsables américains, le véhicule contenait des explosifs très puissants, destinés à servir de bombe et susceptibles de provoquer plus de dégâts que ceux causés lors de l'attaque contre l'hôtel Marriott à Islamabad en septembre, qui avait fait plus de 50 morts.

Toujours selon ces responsables, cités par le journal, l'avancée récente des talibans à Swat et Buner, plus proches d'Islamabad que des zones tribales, a favorisé le recrutement de jeunes combattants par Al-Qaïda.

Dimanche, le président pakistanais Asif Ali Zardari a fermement rejeté l'idée que l'Etat pakistanais risque de s'effondrer face à l'insurrection talibane, dans une interview à la chaîne NBC. Il répondait aux inquiétudes d'analystes militaires américains qui craignent un écroulement de l'Etat fragilisé par la rébellion talibane.

(ats)

Ton opinion