Actualisé 23.04.2008 à 18:43

Alain Bernard déroule sur 100m nage libre

Alain Bernard, double champion d'Europe 2008 des 50 et 100 m nage libre, s'est adjugé le meilleur temps des demi-finales du 100 m en 48:04 secondes mercredi lors des championnats de France à Dunkerque.

L'Antibois de 24 ans, détenteur du record du monde de la spécialité depuis les championnats d'Europe d'Eindhoven (47:50), a dominé ses rivaux avec une maîtrise déconcertante.

Le Marseillais Fabien Gilot et le Mulhousien Amaury Leveaux, deuxièmes des demies en 48:38 secondes, tenteront de le surprendre jeudi dans une finale programmée à 17h51.

«C'était un 100 m de plus pour affiner les réglages en perspective de la finale. C'est de bon augure pour la suite», a simplement lâché Alain Bernard à l'issue de sa course.

«Avant le départ, c'était tendu, mais c'est propre au 100 m. Il ne fallait pas se déconcentrer.

«La clé pour la finale ce sera de rester serein, de prendre du temps, de s'appliquer», poursuit le sprinter vedette de l'équipe de France. «La concurrence est là, mais je ne dois pas y penser. Ils sont tous dangereux, surtout Amaury et Fabien qui ont vraiment très bien nagé. J'ai géré ma course, mais j'ai commis des erreurs, donc c'est satisfaisant mais sans plus.»

«Il n'a pas fait n'importe quoi», corrige son entraîneur Denis Auguin, le sourire au coin des lèvres. «Il a pris son temps et a livré une bonne course, il doit juste mettre plus de rythme. Je l'ai trouvé détendu, il voulait bien faire mais il faudra rester vigilant en finale. Pour moi, tous les indicateurs sont au vert.»

Outre Alain Bernard, cette quatrième journée des championnats de France de Dunkerque où se disputent les sélections olympiques, a permis à quatre nouveaux nageurs de décrocher leur ticket pour les Jeux de Pékin. Cylia Vabre (200 m 4 nages), Christophe Lebon (200 m papillon), Ophélie-Cyrielle Etienne (200 m nage libre) et Céline Couderc (au titre du relais 4x200 m nage libre féminin) accompagneront les quinze tricolores déjà qualifiés pour les festivités olympiques.

En finale du 200 m nage libre féminin, Aurore Mongel, championne d'Europe du 200 m papillon, a trompé la vigilance des favorites Alena Popchanka et Coralie Blamy. La Mulhousienne, déjà qualifiée sur 100 m papillon, s'impose en 1:57.63 minute. La Toulousaine Ophélie-Cyrielle Etienne, 17 ans seulement, se glisse dans son sillage en 1:58.18.

«Mes championnats se passent bien», a déclaré Aurore Mongel. «Je me suis entraînée pour affronter une forte concurrence. Depuis les Euros d'Eindhoven j'ai d'autres ambitions, je pense aux Jeux différemment. Je rêve de disputer une finale olympique et pourquoi pas d'enlever une petite médaille.»

Sur 200 m 4 nages, Camille Muffat, déjà qualifiée sur le 400 m 4 nages, a empoché son épreuve de prédilection et un nouveau billet pour Pékin. La Niçoise de 18 ans améliore au passage le record de France de Laure Manaudou en 2:11.15 (ancien 2:12.41). (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!