04.11.2020 à 15:52

CoronavirusAlain Berset appelle à plus de solidarité intercantonale

Le ministre de la santé invite les cantons à une meilleure coordination afin de garantir suffisamment de lits et de personnel médical pour faire face à la crise du Covid-19.

Le ministre de la santé veut une coordination entre les cantons.

Le ministre de la santé veut une coordination entre les cantons.

KEYSTONE

La situation liée au coronavirus est tendue et le restera les prochaines semaines, a déclaré mercredi Alain Berset devant la presse. Pour éviter une surcharge des hôpitaux, le ministre de la santé a appelé à une meilleure solidarité et coordination entre les cantons.

Le Parlement a clairement donné la responsabilité aux cantons de garantir qu’il y ait suffisamment de lits et de personnel sur le plan suisse pour faire face à la situation, a rappelé le conseiller fédéral. «Une solidarité intercantonale doit fonctionner.»

Or certains cantons ne jouent pas le jeu. D’aucuns continuent le plein programme d’opérations électives, «comme si de rien n’était», a-t-il poursuivi. «Certains refusent aussi des patients qui viennent d’autres cantons surchargés.» Pour le ministre de la santé, la solidarité intercantonale est indispensable. Il a donc envoyé un courrier aux cantons pour leur rappeler leurs obligations.

«Cantons surchargés»

Actuellement, 600 patients sont aux soins intensifs dans toute la Suisse, dont la moitié à cause du coronavirus. Quelque 300 places sont encore libres, a fait état le conseiller fédéral. Les capacités peuvent encore être augmentées. Mais si la hausse des cas n’est pas freinée, les limites seront atteintes, a-t-il prévenu.

Sur une note plus positive, Alain Berset a souligné que l’évolution est plutôt favorable. Le doublement des cas s’est espacé: il se produit tous les 10 jours et non plus toutes les semaines. Il est toutefois encore trop tôt pour dire s’il y a un retournement de situation.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
34 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Jean-Paul

05.11.2020 à 11:45

Pourquoi ne pas ouvrir les hôpitaux militaire qui on coûté bombon et n'ont jamais servi?

Arcadia

05.11.2020 à 10:34

M.Berset demande que nous soyons plus responsable.... mais nous le sommes et depuis mars on ne fait que cela ; masque-distanciation-désinfection- plus ou peu de visites à nos parents agés-plus de grandes fêtes de famille etc etc ! et lui quelles responsabilités il prend ? Des mesurettes ! Ah c'est cela son job !? Il est pourtant très bien payer chaque mois avec nos impôts et ne connait pas de fin de mois difficiles ! S'il devait être hospitalisé atteint du Covid et supporter qu'il n'y a plus de lits disponibles, c'est certain qu'il prendrait des mesures à la louche et non plus avec une cuillère à mocca.

lsne

05.11.2020 à 10:29

faudrait déjà les mêmes interdiction dans chaque canton ! venez ce samedi a Ikea d allaman ca va etre drôle....ou chavannes de bois merci a vaud de prendre des demis mesures