Elections fédérales: Alain Berset jugé le plus performant des sept Sages
Actualisé

Elections fédéralesAlain Berset jugé le plus performant des sept Sages

Les Suisses sont plutôt insatisfaits du travail réalisé par le Conseil fédéral, révèle un sondage Tamedia. Aucun Sage n'obtient la moyenne de 4. Le Fribourgeois arrive néanmoins en tête de classement.

par
ofu
1 / 7
Alain Berset (PS/FR) obtient la moyenne de 3,94.

Alain Berset (PS/FR) obtient la moyenne de 3,94.

Keystone
Doris Leuthard (PDC/AG) obtient la moyenne de 3,87.

Doris Leuthard (PDC/AG) obtient la moyenne de 3,87.

Keystone
Ueli Maurer (UDC/ZH) obtient la moyenne de 3,76.

Ueli Maurer (UDC/ZH) obtient la moyenne de 3,76.

Keystone/Marcel Bieri

Les chiffres sont parlants: 55% des Suisses ne sont pas satisfaits du travail fourni par le Parlement. C'est ce que révélait vendredi dernier un sondage lancé par Tamedia, éditeur de «20 minutes». La deuxième partie de l'enquête, se concentrant sur le Conseil fédéral, dresse un tableau guère plus réjouissant.

54% des personnes interrogées se disent en effet insatisfaites du travail réalisé par les sept Sages. Les électeurs de l'UDC (85%), du PLR (46%) ainsi que du PS (48%) sont particulièrement nombreux à penser de la sorte. Il est intéressant de noter qu'il s'agit ici des trois seuls partis ayant chacun deux représentants au sein du Conseil fédéral et non un seul comme le PDC. A l'inverse, les sympathisants du Parti démocrate-chrétien sont les plus nombreux (69%) à se dire satisfaits par le travail des Sages.

Un coup d'oeil sur les notes individuelles obtenues par les conseillers fédéraux montre par ailleurs qu'aucun d'entre eux n'obtient la moyenne de 4. Tous atteignent un score situé entre 3,37, pour Johann Schneider-Ammann, et 3,94, pour Alain Berset.

Quelques informations sur le sondage

Le sondage en ligne a été réalisé entre le 4 et le 5 janvier 2018 sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 20'422 personnes issues de toute la Suisse y ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,2%.

Ton opinion