Conseil fédéral – Alain Berset: «Le prochain paquet – avec des fermetures – est prêt»
Publié

Conseil fédéralAlain Berset: «Le prochain paquet – avec des fermetures – est prêt»

Malgré un record de plus 17 000 infections ce mercredi, Alain Berset estime qu’avant un durcissement des mesures, il faut mieux connaître l’impact du variant Omicron sur les hôpitaux et les soins intensifs. Mais tout peut aller très vite.

par
Eric Felley
Bien que le Conseil fédéral ne se réunisse pas pendant les Fêtes, Alain Berset a tenu à préciser ses intentions ce mercredi.

Bien que le Conseil fédéral ne se réunisse pas pendant les Fêtes, Alain Berset a tenu à préciser ses intentions ce mercredi.

AFP

Avec plus de 17 000 infections Covid ce mercredi, la Suisse a battu un nouveau record depuis le début de la pandémie. Le Conseil fédéral ne se réunit pas durant les Fêtes de fin d’année, mais le ministre de la Santé, Alain Berset, a tenu à intervenir dans la journée. Il a réagi d’abord sur Twitter et, plus longuement, dans le cadre de l’émission «Forum» sur la RTS à 18 heures.

Répondant à cette inquiétante dynamique de cas, où l’on approche peu à peu des 20 000 cas quotidiens, il n’a pas perdu son sang-froid: «Pour l’instant les chiffres augmentent, c’est vrai, et ce n’est pas inattendu dans une pandémie. Ce qui nous guide au Conseil fédéral depuis plusieurs mois, ce qui nous guide heure par heure durant les derniers jours et aussi pour les prochains jours, c’est la situation dans les hôpitaux».

La jauge des soins intensifs

Le Fribourgeois a rappelé que le Conseil fédéral était très «concentré» sur l’évolution du nombre de personnes aux soins intensifs: «Et nous sommes conscients que nous avons déjà pris des mesures très dures juste avant Noël. Nous attendons de voir ce qui va se passer et nous ne voudrons agir qu’au moment où cela sera vraiment nécessaire».

Se montre-t-il inquiet? «Le jour de la votation du 28 novembre, observe-t-il, il y a un mois jour pour jour, nous avions annoncé la présence d’Omicron, nous avions dit ce que cela pourrait signifier et nous ne sommes pas surpris aujourd’hui (…) Il y a évidemment une certaine inquiétude. La situation peut changer d’un jour à l’autre, surtout dans la dynamique que nous avons aujourd’hui».

«Les fermetures en tout dernier recours»

Concernant les mesures à prendre pour casser cette dynamique, il avertit: «Les prochaines mesures, ce sont des fermetures, ce sont des mesures extrêmement brutales et nous avons toujours indiqué que ces mesures seraient l’ultima ratio, qu’on ne les prendrait qu’en tout dernier recours. Peut-être que cela sera différent dans trois jours, je ne sais pas, aujourd’hui en tout cas il ne nous paraît pas nécessaire de les prendre».

Pour Alain Berset, l’heure n’est donc pas encore venue d’introduire un nouveau durcissement. Sur Twitter, il a toutefois indiqué que le Conseil fédéral était prêt à «réagir très vite» et que le «prochain paquet» de mesures, avec des fermetures, était prêt.

Ton opinion