Actualisé 09.07.2020 à 13:00

Football

Alain Geiger suspendu pour la venue de St-Gall

Renvoyé en tribunes mercredi contre Lucerne (2-0), le coach des Grenat est suspendu une rencontre.

Lionel Tschudi a indiqué le chemin de la sortie à Alain Geiger en fin de première période.

Lionel Tschudi a indiqué le chemin de la sortie à Alain Geiger en fin de première période.

KEYSTONE

Alors que le Servette FC venait de doubler la mise, une scène a échauffé les esprits en fin de première période à Genève. Auteur du second but des Grenat, Stevanovic a été fauché par Bürki. Schalk est alors venu défendre son coéquipier en envoyant valser le Lucernois. Résultat des courses, le Genevois a été expulsé, tout comme son entraîneur Alain Geiger, pour avoir traité l’arbitre d’aveugle, tandis que Bürki n'a récolté qu'un carton jaune.

Élu homme du match par les internautes servettiens, Alex Schalk, auteur d'un but, une assist, et donc d'un carton rouge, a été suspendu pour deux rencontres. Alain Geiger, lui, sera privé de banc pour la réception de Saint-Gall dimanche. Il sera remplacé par son adjoint, le Serbe Bojan Dimic (45 ans), qui a déjà officié comme entraîneur intérimaire pendant 13 matches, entre le 8 mars et le 30 juin 2018.

(Sport-Center)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
25 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

jules césar

09.07.2020 à 16:25

Cet arbitre manque de jugeote. Il aurait mis un rouge aussi au lucernois et l'affaire était réglée.

916bi

09.07.2020 à 16:11

faudrait aussi distribuer des cartons aux arbitres, là du rouge bien mûr.

David

09.07.2020 à 16:08

La question n’est pas de savoir si Schalk ou/et Geiger merite(nt) l’expulsion. C’est surtout le déséquilibre entre une sanction (le jaune pour Bürki) et l’expulsion de l’autre. Ce d’autant plus que l’arbitre n’est PLUS seul aujourd’hui. Il est accompagné de 3 copains autour du terrain et de 4 types qui regardent la télé.... Il ne faut jamais avoir fait de foot pour justifier la différence de traitement. Mais ça.... tant que la qualité de l’arbitrage sera évaluée par d’autres arbitres, on n’évoluera pas. Dans une secte, personne ne te dira qu’il appartient à une secte. L’arbitrage doit reconnaître que pour évoluer, il doit écouter ceux qui pratiquent ce sport. Schalk fait une connerie. L’expulsion est logique. Mais la faute.... Si le type a la jambe cassée, tout le monde crie au scandale. Alors les pros de l’arbitrage, ne venez pas me dire que ça mérite la jaune parce qu’il n’avait pas le pied levé ou qu’il « visait » la balle. Le type veut le démonter. Point.