Voile: Alan Roura a réparé «La Fabrique»
Actualisé

VoileAlan Roura a réparé «La Fabrique»

Engagé sur le Vendée Globe, le skipper Suisse est venu à bout d’un problème technique, après douze heures très difficiles.

par
Sport-Center
Alan Roura a connu de gros problèmes dans le Pacifique sud. Il en est venu à bout

Alan Roura a connu de gros problèmes dans le Pacifique sud. Il en est venu à bout

Twitter @AlanRoura

Alan Roura a informé son équipe ce samedi au matin qu’il était de nouveau victime d’une fuite d’huile au niveau d’un des deux vérins hydrauliques de son voilier. Dans l’impossibilité de faire re-fonctionner ce système de bascule de quille, essentiel à la compétitivité de son bateau «La Fabrique», le skipper genevois analyse la situation avec son équipe à terre afin de prendre les décisions adéquates à la seconde partie de son tour du monde en solitaire.

Il avait célébré Noël en même temps que son entrée dans l’océan Pacifique, marque virtuelle de la mi-parcours du Vendée Globe, en franchissant la longitude du cap Sud de la Tasmanie vendredi 25 décembre au matin (heure française). Mais à peine 24 heures plus tard, Alan Roura déplore un nouveau problème au niveau des vérins de quille de «La Fabrique».

Situation résolue

C’est à la suite d’un empannage dans 30 nœuds de vent que l’un des tuyaux du système hydraulique aurait lâché, en fin de quillage, l’appendice retombant alors brutalement sous le vent. C’est la deuxième fois que le navigateur suisse se retrouve confronté à ce genre de problème, après une première fuite et le changement dudit tuyau le 28 novembre dernier.

«Je vais aller me reposer, car je suis cramé de chez cramé»

Alan Roura

Victime d’une fuite d’huile au niveau à l’un de ses deux vérins hydrauliques sur son navire « La Fabrique », Alan Roura s’est démené pour trouver une solution. Le Genevois est parvenu à réparer cette pièce, indique son équipe ce samedi soir. Avec leur aide, il a réussi à réinitialiser le système hydraulique. Il a fallu plusieurs heures au marin pour réparer cette casse. «Je vais aller me reposer, car je suis cramé de chez cramé» fait-il savoir dans un communiqué

Ton opinion

82 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

à 30 noeuds

27.12.2020, 15:00

avec ses problèmes d' hydraulique connus, j' aurais plutôt diminué la toile un max et fait un virement de bord, bon tu perds 600 mètres mais c' est mieux que de l' huile dans les narines

Bienvenu à Gattaca

27.12.2020, 09:03

Alain b distille sa soi disant vérité chaque matin en puvertur des mérdias

Vaumitô

27.12.2020, 09:01

Premier article , comme chaque matin, la manip,continue...