Alcool, sexualité… ce qui attend les supporters au Qatar

Actualisé

Qatar 2022Alcool, sexualité… ce qui attend les supporters à la Coupe du monde

Sur la consommation d’alcool, la sexualité, l’habillement ou le comportement, les visiteurs présents au Qatar du 20 novembre au 18 décembre seront tenus d’observer certaines précautions lors du grand rendez-vous planétaire.

Les fans du monde entier devront se conformer à une série de règles durant la Coupe du monde au Qatar.

Les fans du monde entier devront se conformer à une série de règles durant la Coupe du monde au Qatar.

REUTERS

Quelles recommandations pour les supporters du Mondial 2022? Les fans se rendant au Qatar pour la Coupe du monde de football devront respecter toute une série de règles s’ils espèrent passer un bon séjour dans le pays.

Alcool, drogues et médicaments

Consommer de l’alcool est légal pour les non-musulmans de plus de 21 ans mais strictement encadré. Il est interdit d’en apporter dans ses bagages, même acheté en «duty free». Les résidents peuvent s’en procurer dans un magasin dédié qui n’est pas ouvert aux visiteurs. Les spectateurs peuvent boire dans la plupart des hôtels internationaux, où une bière ou un verre de vin peuvent coûter une dizaine d’euros et un cocktail plus de 15 euros.

Des stands de bière ouvriront autour des stades à partir de trois heures et jusqu’à 30 minutes avant le début des matches. Ils rouvriront pendant une heure après le coup de sifflet final. Dans la principale fan zone de la FIFA, consommer de l’alcool ne sera possible qu’à partir de 18h30. Dans les autres fan zones (dont certaines seront payantes), les règles varieront.

Des sièges sont déjà installés dans la fan zone de Doha.

Des sièges sont déjà installés dans la fan zone de Doha.

REUTERS

Les drogues sont également illégales. «Attendez-vous à une sanction sévère (ndlr: prison, amende, expulsion) pour la possession même de quantités réduites», précise l’ambassade du Royaume-Uni. L’ambassade des États-Unis recommande également de vérifier la légalité de ses traitements médicaux, «en particulier les stimulants et les analgésiques puissants», et de voyager avec son ordonnance. Il est aussi recommandé de ne pas importer de viande de porc ou de produits pouvant être «perçus comme de la pornographie» (vidéos, sex-toys).

Tenue et comportement

Le voile n’est pas obligatoire pour les femmes. Il est en revanche recommandé à tous de s’habiller «pudiquement» en public, en se couvrant des épaules aux genoux. Dans les bâtiments officiels, cette règle est appliquée. Dans les lieux fréquentés par les expatriés, elle est peu respectée. Compte tenu des températures (de 15 à 30 degrés) et de l’usage de la climatisation, il est recommandé d’avoir des vêtements chauds.

Les relations sexuelles hors mariage sont interdites sur le papier mais les services de santé ne demanderont pas aux femmes nécessitant un traitement médical si elles sont mariées, même si elles sont enceintes. Les ambassades recommandent aux victimes d’agressions sexuelles de contacter les services consulaires avant les autorités. En dépit des lois criminalisant les relations sexuelles entre personnes du même sexe, le site de la carte Hayya assure qu’il n’y a «aucune restriction» empêchant «les amis non mariés de sexes différents ou les couples (y compris LGBTQ+) de séjourner dans la même chambre».

Des militants ont joué au football lors d’une action symbolique d’associations LGBT+ devant le musée de la FIFA à Zurich, le 8 novembre.

Des militants ont joué au football lors d’une action symbolique d’associations LGBT+ devant le musée de la FIFA à Zurich, le 8 novembre.

AFP

«La vie privée au Qatar est largement respectée», remarque l’ambassade du Royaume-Uni. Elle prévient tout de même, comme les organisateurs, que les démonstrations d’affection en public, quel que soit le sexe ou l’orientation sexuelle, «peuvent être considérées comme offensantes». «Les activités telles que les manifestations, les rassemblements de grands groupes, le prosélytisme religieux ou la défense de l’athéisme et les discours critiques envers le gouvernement du Qatar ou l’islam peuvent être poursuivis pénalement», indique l’ambassade américaine.

La FIFA répète que les drapeaux arc-en-ciel sont les bienvenus dans les stades mais le Qatar a appelé à la prudence en dehors.


(AFP)

Ton opinion

116 commentaires