Suisse: Aldi lance la guerre des masques FFP2
Publié

SuisseAldi lance la guerre des masques FFP2

Dès samedi, le discounter va proposer la boîte de 50 masques pour 50 francs. Un prix imbattable sur le marché suisse.

par
Christine Talos
Aldi

La guerre des prix autour des masques FFP2 a commencé en Suisse. En effet, Aldi va vendre dès samedi la boîte de 50 masques pour 50 francs, soit pour 1 franc le masque. Un prix imbattable dans le pays puisque Migros et Coop les proposent par exemple entre 4 et 5 francs la pièce.

Pour rappel, les masques FFP2 sont les masques les plus filtrants sur le marché, puisqu’ils bloquent 94% des aérosols, les particules les plus fines (autour de 0,6 micromètre). Théoriquement réservés aux soignants, ils ont pour but de protéger la personne qui les porte, lors de situations particulièrement à risque. Pour cela, ils épousent la forme du visage et ne baillent pas, contrairement aux autres masques.

Face à l’émergence de variants plus contagieux du coronavirus, l’Autriche et la Bavière ont décidé d’imposer le FFP2 dans les commerces et les transports. La Suisse réfléchit également à en faire autant mais la mesure suscite des critiques, vu le prix des masques. Pour nombre de médecins et scientifiques, s’il est indispensable dans le milieu médical, il ne l’est pas la plupart du temps pour le grand public.

Mais la demande est là, souligne Aldi, et elle est en constante augmentation. Le discounter précise aussi que l’ensemble de son personnel sera équipé gratuitement pour travailler.

Quid du masque classique?

Ceux que tout le monde porte sont appelés les «masques chirurgicaux». Également issus du milieu médical, ces masques en matière plastique (le polypropylène) ont fait irruption dans nos vies avec le Covid. Tout le monde ou presque sait désormais qu’on les porte face blanche sur le visage et bleue vers l’extérieur.

Contrairement aux FFP2, le masque chirurgical n’a pas pour objectif premier de protéger son porteur, mais d’empêcher qu’il contamine son entourage. Si tout le monde en met, il peut donc apporter une protection collective. Le masque chirurgical bloque au moins 95% des particules de 3 micromètres. Comme le FFP2, il est conseillé de ne pas le porter plus de quatre heures.

Ton opinion