Actualisé 22.04.2007 à 18:42

Alec Baldwin en mauvaise posture

LOS ANGELES – Après avoir menacé et insulté sa fille au téléphone, l'acteur fait son mea culpa.

Alec Baldwin regrettera sans doute longtemps de s'être emporté contre sa fille. «Tu m'as insulté pour la dernière fois», «Je me fous que tu ne sois qu'une gamine», «Tu as intérêt à être prête quand je viendrai te voir le 20 avril», sont quelques-unes des phrases qu'Alec Baldwin a laissé sur le répondeur d'Ireland, 11 ans, la fille qu'il a eue avec Kim Basinger. Des propos qui, pour le malheur de l'acteur, ont été diffusés sur le site Tmz.com. Vu l'ampleur du scandale, Alec Baldwin a fait des excuses publiques. «Je suis désolé d'avoir perdu mon sang-froid avec ma fille. J'ai une relation normale avec elle», écrit-il sur son site. Baldwin justifie son comportement par la pression qu'il subit pour la garde d'Ireland. L'acteur et son ex-femme, Kim Basinger, se livrent en effet depuis des années une guerre sans merci devant la justice. «J'ai été poussé à bout, confie Alec Baldwin. Tous les gens qui me connaissent bien savent que certaines personnes feraient n'importe quoi pour entraver ma relation avec ma fille.» Une allusion à peine voilée à Kim Basinger. Mais celle-ci pourrait bien tirer avantage de cet incident. Un juge vient en effet de suspendre temporairement les droits de visite de Baldwin. L'acteur est-il un père indigne ou une victime? Son avocat, lui, accuse Kim Basinger d'avoir rendu public l'enregistrement. Bassesses, menaces et insultes, chez les Baldwin, tous les coups sont permis.

Myriam Genier

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!