Alerte à la bombe à Boston: gag publicitaire
Actualisé

Alerte à la bombe à Boston: gag publicitaire

Turner Broadcasting System a présenté mercredi ses excuses pour une campagne de marketing qui a provoqué une alerte de grande ampleur à Boston.

La circulation y a été paralysée après la découverte de colis suspects.

Dans la matinée un premier colis a été trouvé sous un pont. La police a arrêté la circulation sur une autoroute au nord de Boston, a bouclé la zone et a fait sauter l'objet. En milieu de journée, huit autres colis similaires avaient été découverts, chacun d'entre eux suscitant la mobilisation des services de sécurité.

"Les 'colis' en question sont des objets lumineux qui ne posent aucun danger", a dit Turner Broadcasting System Inc., filiale de Time Warner Inc.

La compagnie a expliqué que ces objets faisaient partie d'une campagne publicitaire lancée dans 10 villes américaines pour l'émission télévisée "Aqua Teen Hunger Force" produite par sa marque Adult Swim.

Ils étaient en place depuis deux à trois semaines à Boston, New York, Los Angeles, Chicago, Atlanta, Seattle, Portland, Austin, San Francisco et Philadelphie.

"Nous regrettons que l'on ait pensé à tort qu'ils posaient un quelconque danger", a dit la société Turner, ajoutant qu'elle avait pris contact avec les forces de l'ordre pour leur indiquer la localisation précise de chacun des objets.

Peu avant le mea cupla de Turner, le maire de Boston, Thomas Menino, a souligné que tout auteur d'un canular de ce genre risquait jusqu'à cinq ans de prison. (ats)

Ton opinion