Actualisé 23.08.2008 à 19:28

Zurich-Malaga

Alerte à la bombe sur un vol Swiss

Un avion de la compagnie Swiss a dû effectuer un atterrissage d'urgence samedi après-midi à Genève-Contrin en raison d'une alerte à la bombe. L'Airbus A321 assurait la liaison entre Zurich et Malaga.

Un avion de la compagnie Swiss a dû effectuer un atterrissage d'urgence samedi après-midi à Genève-Contrin en raison d'une fausse alerte à la bombe. L'Airbus A320 assurait la liaison entre Zurich et la ville espagnole de Malaga.

L'alerte est parvenue vers 14h45 à Zurich auprès de la compagnie helvétique, en provenance d'Espagne, a expliqué à l'ATS Franco Gullotti, porte-parole de Swiss. Provenant d'un anonyme, selon la police cantonale genevoise, elle concernait le vol LX 2114.

Se trouvant alors au-dessus de la France, l'avion a fait demi- tour pour se poser à Cointrin vers 15h05 et s'immobiliser au milieu de la piste, a indiqué Philippe Roy, porte-parole de l'Aéroport international de Genève. Les 142 passagers et six membres d'équipage ont été évacués par les toboggans. Personne n'a été blessé.

Aucun objet suspect

Ils ont ensuite été amenés dans une salle d'attente pour y recevoir assistance, boissons et nourriture, alors que l'appareil se faisait tracter hors de la piste. Ce dernier a été examiné par les services de déminage dès 17h30, heure prévue pour l'atterrissage à Malaga.

«On ne pouvait pas intervenir avant sur l'avion en raison du risque d'explosion», a déclaré M. Roy. Aucun objet suspect n'a été découvert durant le contrôle qui s'est achevé vers 20h00. Après avoir identifié leurs bagages, les passagers qui le désiraient ont pu prendre un avion de remplacement qui devait décoller en fin de soirée à destination de Malaga.

La piste de l'aéroport a dû être fermée pendant une heure et demie durant l'après-midi. Huit vols ont été annulés ou détournés sur Lyon, les autres ont eu une bonne heure de retard, selon M. Roy. La situation devait rentrer dans l'ordre dans la soirée. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!