Berne: Alerte à la bombe: un jeune Afghan sous les verrous

Actualisé

BerneAlerte à la bombe: un jeune Afghan sous les verrous

Le centre-ville de la capitale a été bloqué vendredi après-midi par les forces de l'ordre, en raison d'une alerte à la bombe. Un homme de 21 ans a été arrêté.

1 / 16
Un jeune Afghan a menacé d'allumer une bombe vendredi après-midi dans l'église du Saint-Esprit à Berne, à proximité de la Place de la gare. (02.02.2018)

Un jeune Afghan a menacé d'allumer une bombe vendredi après-midi dans l'église du Saint-Esprit à Berne, à proximité de la Place de la gare. (02.02.2018)

Keystone/Peter Klaunzer
La police  a reçu une alerte à la bombe à 13h30 signalant un homme se comportant de manière étrange dans l'église.

La police a reçu une alerte à la bombe à 13h30 signalant un homme se comportant de manière étrange dans l'église.

Keystone/Peter Klaunzer

Un jeune Afghan a menacé d'allumer une bombe vendredi après-midi dans l'église du Saint-Esprit à Berne, à proximité de la Place de la gare. La police a été déployée de manière massive et les transports publics au centre-ville ont été fortement perturbés.

Une arrestation après une alerte à la bombe

Une grande intervention des forces de l'ordre était en cours, vendredi après-midi, au centre-ville de la capitale. Une menace est à l'origine du déploiement. (2 mars 2018)

La police cantonale bernoise a reçu une alerte à la bombe à 13h30 signalant un homme se comportant de manière étrange dans l'église du Saint-Esprit, a expliqué une porte-parole après la fin de l'intervention.

Une fois sur place, les forces de l'ordre ont constaté la présence d'objets suspects sur le jeune homme de 21 ans et à l'intérieur de l'église. Ces objets ont été examinés par des spécialistes, précise la police dans un communiqué diffusé en soirée. L'église a été évacuée et le jeune Afghan arrêté. Ce dernier a été placé en détention pour de plus amples clarifications.

Deux objets ont été neutralisés. Il s'agit de deux composants reliés par câble que l'homme portait sur lui. Les objets ont été évacués dans des locaux appropriés pour que leur dangerosité soit minutieusement analysée, ce qui prendra du temps, selon la police.

Secteur bloqué durant des heures

Pour des raisons de sécurité, le secteur aux abords de la gare a été bouclé durant plusieurs heures. Les voitures ne pouvaient plus y circuler, certaines lignes de trams et bus ont été interrompues. L'entrée principale de la gare de Berne a également été bloquée, toutefois sans perturber le trafic ferroviaire.

Le secteur a été rouvert peu avant 18h30. La zone proche de l'église ainsi que l'intérieur de celle-ci restent néanmoins fermés pour les besoins de l'enquête. La police ne peut pour l'heure pas dire si les objets suspects présentaient un réel danger. Les circonstances de l'événement doivent encore être éclaircies durant ces prochains jours.

(ats)

Ton opinion