Actualisé 20.06.2017 à 15:53

Météo en Suisse

Alerte canicule: les 35 degrés seront dépassés

Plusieurs journées vont se succéder à plus de 30 degrés. Ce mois de juin pourrait être l'un des plus chauds jamais enregistrés.

MétéoSuisse annonce un danger de canicule de degré 3 pour les jours qui viennent. La tolérance à la chaleur dépend de l'état de santé de chacun, rappelle le Portail dangers naturels de l'administration fédérale.

D'une manière générale, il est déconseillé de s'exposer au soleil direct durant les heures les plus chaudes de la journée, soit durant la phase d'ensoleillement maximal (11h-15h) et la période la plus chaude en fin d'après-midi (15h-18h). Il est recommandé de modérer les efforts physiques et de boire suffisamment (1,5 à 2 litres d'eau par jour).

En Suisse, la canicule survenue en été 2003 a causé la mort de 975 personnes, rappelle l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur son site internet. Ces décès ont touché principalement des habitants âgés de plus de 65 ans.

Villes en alerte

A l'instar de l'OFSP, plusieurs villes comme Bâle, Genève ou Lausanne émettent des recommandations destinées à sensibiliser les groupes à risque. En font partie notamment les jeunes enfants, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.

Lausanne et Genève ont mis sur pied un dispositif de visite auprès des personnes âgées en cas de canicule. Les résidents de ces villes âgés de plus de 75 ans, ainsi que leurs proches, peuvent contacter un numéro gratuit.

A noter que la canicule risque de sévir particulièrement dans les villes. Les températures nocturnes seront élevées en milieu urbain, avec des minima qui au fil des jours auront de la peine à descendre en dessous de 20 degrés, précise MétéoSuisse mardi.

Alcool et baignade

Par ailleurs, alcool et baignade ne font pas bon ménage, rappelle l'association dans un communiqué mardi. Le danger est particulièrement marqué pour les adolescents, qui gèrent encore mal leur consommation d'alcool.

Chaque année, une cinquantaine de personnes se noient en Suisse. Ces accidents mortels surviennent le plus souvent dans les lacs et les rivières, les victimes étant principalement de jeunes hommes. Or l'alcool joue un rôle dans bien des cas, relève l'organisme de prévention. (nxp/20 minutes/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!