10.08.2020 à 14:22

GenèveAlerte canicule sur fond de Covid-19, la vigilance est grande

Chaque jour, plus de 1800 personnes sont contactées par les équipes de l’Institution genevoise de maintien à domicile afin de s’assurer de leur bonne santé.

Lors de la canicule, les équipes de l’Imad s’assurent de la bonne santé des personnes auxquelles elles ne rendent pas visite quotidienne en les appelant au téléphone et interviennent en cas de doute (image d’illustration).

Lors de la canicule, les équipes de l’Imad s’assurent de la bonne santé des personnes auxquelles elles ne rendent pas visite quotidienne en les appelant au téléphone et interviennent en cas de doute (image d’illustration).

Keystone

Depuis la mise en garde canicule décrétée par les services du médecin cantonal genevois, les équipes de l’Institution genevoise de maintien à domicile (Imad) contactent chaque jour plus de 1800 personnes pour s’assurer de leur bonne santé. La vigilance est d’autant plus grande dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

Toutes les personnes identifiées à risque et qui ne bénéficient pas de prestations qui garantissent un passage quotidien à leur domicile sont contactées par téléphone, explique lundi l’Imad. Un suivi de près a été mis en place pour les personnes âgées vivant seules, les malades chroniques et les personnes dépendantes et fragiles.

Collaborateurs supplémentaires

«Nous avons adapté notre plan canicule au contexte de la crise pandémique afin de nous assurer de la sécurité de chacun», relève Olivier Perrier-Gros-Claude, directeur des opérations à l’Imad. Environ 50 collaborateurs supplémentaires ont été mobilisés pour effectuer les 1800 appels quotidiens.

En période de canicule, rappelle l’Imad, il faut boire beaucoup et manger léger, éviter les efforts physiques, éviter la chaleur et se rafraîchir.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!