Revue de web: «Alerte»: Kate Middleton a une frange
Actualisé

Revue de web«Alerte»: Kate Middleton a une frange

La duchesse de Cambridge a (légèrement) changé de coupe de cheveux. La nouvelle et son traitement médiatique ont fait couler beaucoup d'encre.

par
Célia Héron
Kate Middleton photographiée dimanche 13 septembre avec sa nouvelle coupe.

Kate Middleton photographiée dimanche 13 septembre avec sa nouvelle coupe.

Alors qu'elle se rendait dans une église écossaise dimanche, Kate Middleton a été photographiée aux côtés du Prince William arborant - surprise! - une nouvelle coupe de cheveux.

Rien de fondamentalement révolutionnaire: la princesse porte désormais une frange (qui n'en est par ailleurs pas vraiment une, comme l'explique un post du Guardian analysant ce look très «1970» et jugé «difficile à entretenir»)

Il n'en fallait pas plus pour que deux quotidiens nationaux (Metroet Daily Mail) placent en Une la photo de Kate Middleton avec sa désormais-mythique-frange sur leur édition papier du lundi, provoquant l'ire de nombreux lecteurs et journalistes au sein du Royaume-Uni.

«Le retour de sa frange! Kate arbore une nouvelle coiffure chic» titre le Daily Mail, qui va jusqu'à tweeter (au second degré? On ne sait plus): «ALERTE: la Duchesse de Cambridge a une nouvelle coiffure». «La nouvelle coiffure de Kate: changement de style pour la duchesse» titre pour sa part Metro.

Ce choix éditorial a été rapidement fustigé. The Independent titrait par exemple lundi après-midi: «La coupe de cheveux d'une femme en Une de deux quotidiens».

«Une femme a été vue en public pour la première fois depuis quelques mois, commente sèchement The Independent. Il semble qu'elle se soit coupé les cheveux. Les cheveux poussent. Parfois, il faut les couper. Deux quotidiens ont rapporté ces événements en Une».

Sur Twitter, les commentaires se montraient plus cyniques en pleine crise des migrants, qui touche le Royaume-Uni de plein fouet.

«La Une du 'Metro' de ce matin est sur la nouvelle coupe de Kate Middleton. Heureusement qu'il ne se passe rien de plus important»

«Voilà à quel point les médias pensent que vous êtes stupides», note un autre commentateur sur Twitter.

Histoire d'ajouter à la confusion, le Daily Express a quant à lui publié la «nouvelle» avec une faute de frappe décidément mal venue, oubliant le «l» dans les mots «apparition publique» («pubic» signifiant «pubien» en anglais).

Ton opinion