Espagne: Alerte rouge aux vents violents sur la côte nord
Actualisé

EspagneAlerte rouge aux vents violents sur la côte nord

L'agence météorologique espagnole a placé samedi en «alerte rouge» toute la côte nord de la péninsule ibérique où sont attendues de très puissantes bourrasques de vent et des pluies torrentielles.

C'est le niveau d'alerte le plus élevé.

«Ce n'est pas le bon week-end pour aller se promener dans les bois, admirer les vagues ou réparer sa toiture», a déclaré le ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, en exhortant les Espagnols à ne pas mettre le nez dehors.

Tandis que cette tempête se rapproche de la péninsule, 20 000 fonctionnaires sont sur le qui-vive pour prévenir les dégâts ou les réparer au plus vite, a assuré le ministre espagnol.

Vendredi soir, un cyclone a envoyé des rafales de vent pouvant atteindre les 190km/h sur les îles Canaries. Des lampadaires sont tombés sur des voitures en stationnement et des vols en partance ou à destination de cet archipel espagnol ont dû être annulés.

La dépression se dirige maintenant vers le nord et devrait toucher les côtes du golfe de Gascogne, selon Alfredo Perez Rubalcaba.

Dans les aéroports, des retards et des annulations sont attendus, selon l'autorité aéroportuaire AENA, qui invite les passagers à contacter leur compagnie aérienne pour vérifier si leur vol est maintenu. (ap)

En France aussi

Des vents violents pouvant atteindre 150km/h devraient s'abattre sur une grande partie de la France dans la nuit de samedi à dimanche et continuer à souffler dans la journée de dimanche, selon Météo-France qui a émis samedi un bulletin de vigilance rouge pour la Vendée et trois départements picto-charentais et orange pour 64 autres départements.

Il s'agit d'une «tempête d'une ampleur et d'une intensité peu communes», même si elle devrait être moins forte que celles de décembre 1999. Se trouvant actuellement au nord-ouest de la péninsule ibérique, cette tempête poursuivra en soirée sa remontée via le Golfe de Gascogne. La précédant, les vents de sud se renforceront, en particulier sur la région lyonnaise, puis sur la Franche-Comté, atteignant en rafales 100 à 110km/h dès la soirée de samedi.

Les vents associés à la tempête se renforceront par la façade atlantique dès la première partie de nuit. Sur la Vendée, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne, placés en vigilance rouge, on observera les plus fortes rafales entre 1h et 6h dimanche matin. On attend des rafales de 130km/h dans l'intérieur des terres et jusqu'à 150km/h sur le littoral.

En dehors de ces quatre départements, sur un axe allant du centre-ouest (Loire-Atlantique et Gironde) jusqu'aux Ardennes et l'ouest de la Lorraine en passant par le Centre, le bassin parisien, le nord de la Bourgogne et la Champagne, on attend des rafales de vent comprises entre 110 et 120km/h avec des possibles pointes jusqu'à 130km/h. Sur les autres départements placés en vigilance orange, on observera des rafales de vent comprises entre 100 et 110km/h.

L'amélioration se produira par la façade atlantique progressivement à partir de la fin de matinée. Les vents forts évacueront le pays par les frontières du nord-est en milieu d'après-midi de dimanche. La conjugaison de la surcote liée à la dépression et de la marée haute en seconde partie de nuit pourra occasionner une élévation temporaire du niveau de la mer, pouvant submerger certaines parties littorales où de fortes vagues sont attendues.

Ton opinion