Actualisé 07.04.2013 à 19:06

Alexandre Pasche : «Il ne faut pas baisser la garde»

Associé à Xavier Kouassi au milieu du terrain, le Vaudois est un des deux moteurs du SFC cette saison. Contre Young Boys dimanche, il s'est à nouveau montré à son avantage. Interview.

de
jpw
Alexandre Pasche (gauche) est plutôt satisfait du match livré par les Grenats

Alexandre Pasche (gauche) est plutôt satisfait du match livré par les Grenats

Alexandre Pasche, comment avez-vous accueilli cette quatrième victoire de la saison ?

C'est un ballon d'oxygène qui fait du bien moralement. Cette belle performance et ces trois points concrétisent le travail effectué depuis le début du deuxième tour.

L'équipe a connu un début de match difficile…

Oui, mais on a tenu. Ensuite notre jeu s'est mis en place et ça fait plaisir de voir que l'on peut concrétiser nos occasions de but. Une fois que l'on menait, on a fait le dos rond et ça a passé.

Ce résultat vous rapproche de Lucerne, quel effet cela fait d'avoir à nouveau votre destin en mains ?

Disons que si on réédite des performances pareilles à celle d'aujourd'hui (ndlr : dimanche), on engrangera encore des points, c'est sûr. Par contre, il ne faut pas baisser la garde, ça ne viendra pas tout seul.

Les retards dans le paiement de vos salaires ne semblent pas affecter l'envie de jouer de l'équipe. Pourquoi ?

En effet, ça ne nous perturbe pas plus que ça. Nos rapports avec la nouvelle administration sont sains et on sait que pour se remettre d'une faillite évitée de justesse, cela prend du temps. Nous, on fait notre part du boulot sur le terrain.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!