Actualisé 12.01.2010 à 13:48

Coupe de l'America

Alinghi utilise des «avions météo»

Alinghi va utiliser des petits «avions météo» australiens pour mesurer le vent pendant les régates, reflet de la guerre technologique l'opposant à Oracle.

Le bateau suisse a commencé à faire voler cette semaine ces deux ULM hydravions en baie de Valence, où un duel doit en principe opposer à partir du 8 février son maxi-catamaran au trimaran géant de con challenger américain pour la 33e édition de la «Cup».

«Nous allons les utiliser comme des 'avions météo' pour mesurer la vitesse et la direction du vent, à n'importe quelle hauteur», afin d'informer l'équipage pendant les régates, a indiqué le syndicat genevois sur son site internet. Des hélicoptères ont déjà été utilisés par les concurrents de la Coupe, notamment à San Diego (EU), pour observer le vent, mais sans pouvoir le mesurer comme ces petits aéronefs fournis par une compagnie australienne, a rappelé Alinghi.

Les deux syndicats ont construit à grand frais pour le duel de Valence des multicoques géants à la pointe des dernières technologies, dont la vitesse et la taille compliquent l'observation habituelle du vent au sommet des mâts pendant les régates. Oracle a notamment mis au point une voile rigide géante de plus de 50m de hauteur, plus grande que l'aile d'un jumbo jet de Boeing.

Les deux voiliers devraient commencer à s'entraîner en fin de semaine au large de Valence. Une réunion organisée jeudi à Singapour entre Suisses et Américains devaient en principe fixer les dates définitives et modalités de l'épreuve. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!