Alitalia en difficulté
Actualisé

Alitalia en difficulté

Rome - Alitalia a annoncé vendredi avoir commencé à contacter des repreneurs potentiels.

La companie aérienne estime qu'il lui faudrait une importante injection de capital sous peine de disparaître d'ici trois ans.

La compagnie nationale italienne a dû se mettre elle-même en quête d'un acquéreur après l'échec cet été de l'appel d'offres organisé par l'Etat pour la cession de sa participation de 49,9%.

Alitalia a fourni vendredi de nouvelles précisions sur son plan de sauvetage destiné à la maintenir à flot pendant le processus de recherche d'un acquéreur. Mais elle se refuse toujours à dire combien d'emplois seront supprimés sur son effectif actuel de 20 000 personnes, assurant que ce point sera discuté avec les syndicats.

Le nouveau plan prévoit de réorganiser la flotte et table sur une augmentation de 4% du nombre de pasagers transportés chaque année.

La compagnie aérienne italienne Air One a redit vendredi son intérêt pour une reprise d'Alitalia mais en posant comme condition un accord avec les syndicats. Jean-Cyril Spinetta, le président d'Air France-KLM , avait de son côté déclaré mercredi qu'il écouterait «avec attention» Alitalia si la compagnie le contactait en vue d'un éventuel rapprochement.

(ats)

Ton opinion