Tennis: Alizé Cornet n'est vraiment pas du matin
Actualisé

TennisAlizé Cornet n'est vraiment pas du matin

La joueuse française n'aime pas les contrôles antidopage. Pas plus en Chine qu'ailleurs. Elle râle, puis s'en amuse.

par
caz/nxp

Alizé Cornet vient de perdre au premier tour lors du tournoi Wuhan et reste sur quatre défaites d'affilée. La Française n'a d'ailleurs pas gagné une rencontre lors de la tournée asiatique qui est en cours.

Cela ne l'empêche pas d'être la cible des officiels chinois. Elle dit avoir été contrôlée à trois reprises en une semaine et à des heures plutôt matinales.

Alizé Cornet n'a pas vraiment apprécié d'être réveillée de bon matin, mais elle s'en est tout de même amusée sur les réseaux sociaux: «C'est mon visage quand des mecs chinois ont fait irruption dans ma chambre à 6 h du matin pour prendre mon urine et mon sang pour le 3e contrôle antidopage en une semaine.... Ils doivent se méfier du nombre de matches que j'ai gagnés dernièrement», a-t-elle ironisé.

Une belle dose d'autodérision pour celle qui est fâchée avec les contrôles antidopage depuis déjà quelque temps. En mai, Cornet avait été blanchie par le tribunal indépendant de la Fédération internationale de tennis (ITF), malgré trois «no shows». La Française avait justifié le fait de ne pas avoir ouvert sa porte, car son interphone était en panne. Les juges ont quant à eux estimé que la préposée aux échantillons «n'avait pas effectué tous les efforts raisonnables dans les circonstances présentes pour joindre Cornet.»

Ton opinion